Emilio Cornalia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un zoologiste, un botaniste ou un mycologue image illustrant une personnalité image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un zoologiste, un botaniste ou un mycologue et une personnalité italienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Emilio Cornalia
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation
CornaliaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Emilio Cornalia est un naturaliste italien, né le 21 juillet 1824 à Milan et mort le 8 juin 1882 dans cette même ville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emilio Cornalia est conservateur de 1851 à 1866 et directeur de 1866 à 1882 du muséum de Milan. Il s’intéresse à presque tous les domaines de l’histoire naturelle. En 1856, il étudie les corpuscules caractéristiques des vers à soie atteints de pébrine. Ces corpuscules avaient été découverts en 1849 par Guérin-Méneville, mais Cornalia ayant montré nettement leurs liens avec la pébrine, ils resteront connus sous le nom de « corpuscules de Cornalia[1]. »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cesare Conci et Roberto Poggi (1996), Iconography of Italian Entomologists, with essential biographical data. Memorie della Società entomologica Italiana, 75 : 159-382.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Classic Encyclopedia, article « Silk », d'après l'Encyclopaedia Britannica de 1911.

Liens externes[modifier | modifier le code]