Emilio Cecchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cecchi.

Emilio Cecchi, né à Florence le 14 juillet 1884 et mort à Rome le 8 septembre 1966, est un écrivain italien, critique littéraire et critique d'art, traducteur, scénariste et producteur de cinéma.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emilio Cecchi suivit ses études à Florence. Après avoir fait ses débuts en tant que critique d'art dans la revue La Voce, il se rendit à Rome en 1910. Deux ans plus tard, il publia un essai sur La poesia di Giovanni Pascoli, puis il se tourna principalement vers la littérature britannique, à laquelle il consacra de nombreux travaux de critique et de traduction. Il fut sans doute le premier journaliste littéraire italien à signaler l'importance de l' Ulysse de James Joyce. Parmi ses autres découvertes, figure le poète italien Dino Campana.

En 1919, Cecchi fit partie des « sept sages » qui fondèrent la revue romaine La Ronda, qui prônait un retour à la tradition dans le domaine littéraire, par opposition aux avant-gardes. Lui-même mit en application l'esthétique « rondiste » dans son œuvre, sous la forme de textes courts et d'une perfection formelle, réunis par la suite dans les recueils Pesci rossi (1920) et Corse al trotto vecchie e nuove (1947).

Cecchi collabora à plusieurs périodiques : Marzocco, Dedalo, Leonardo, L'Esame et L'Italia letteraria. Il fut aussi un historien de l'art, spécialiste de la peinture siennoise et du Quattrocento florentin.

En 1925, il fut l'un des signataires du Manifeste des intellectuels antifascistes rédigé par Benedetto Croce.

Emilio Cecchi écrivit le scénario d'une dizaine de films et en produisit trois. Il était également le père de la scénariste Suso Cecchi d'Amico.

Il reçut la distinction de chevalier grand-croix de l'Ordre du Mérite de la République italienne.

Œuvres littéraires[modifier | modifier le code]

Critique littéraire
  • La poesia di Giovanni Pascoli, 1912
  • Storia della letteratura inglese del secolo XIX, 1915
  • Scrittori inglesi e americani, 1937
  • I grandi romantici inglesi, 1957
  • Il meglio di Katherine Mansfield, 1957
Critique d'art
Littérature
  • Pesci rossi, 1920
  • Amando Spadini, 1927
  • Corse al trotto, 1936
  • L'Osteria del cattivo tempo, 1942
  • America amara, 1940
  • Messico, 1941. Traduction française Mexique, Climats, 1992
  • Qualche cosa, 1943
  • Corse al trotto vecchie e nuove, 1947
  • Saggi e vagabondaggi, 1962
  • Et in Arcadia ego

Filmographie[modifier | modifier le code]

Scénarios/dialogues
Productions
  • Gli Uomini, che mascalzoni! (Les hommes, quels mufles !), 1932, film de Mario Camerini
  • Acciaio, 1933, film de Walter Ruttmann
  • 1860, 1934, film d'Alessandro Blasetti

Source de traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]