Emil Utitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Emil Utitz
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
IénaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université Charles de Prague
Karl-Ferdinands-Universität (en)
Faculté de philosophie de l'université allemande de Prague (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Lieu de détention

Emil Utitz, né le à Rostoky et mort le à Iéna, est un philosophe, psychologue et théoricien de l'art de langue allemande. Fils d'un maroquinier juif, il commence et finit ses études à Prague. Disciple de Franz Brentano[1], il est l'étudiant d'Anton Marty[2] et Christian von Ehrenfels[3]. Il crée et préside le Cercle philosophique de Prague[4].

Il est déporté le à Theresienstadt où, compte tenu de son statut de Prominent, il exerce la fonction de directeur de la bibliothèque[5]. Après la guerre, en 1947, il publie à Prague Psychologie zivota Terezinskem koncentracznim tabore (Psychologie de la vie dans le camp de concentration de Theresienstadt).

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Emil Utitz », Trivium, no 6,‎ (lire en ligne)
  2. Denis Fisette et Guillaume Fréchette, À l'école de Brentano: de Würzbourg à Vienne, Vrin, (lire en ligne), p. 49
  3. (de) Uwe Wolfradt, Elfriede Billmann-Mahecha et Armin Stock, Deutschsprachige Psychologinnen und Psychologen 1933–1945: Ein Personenlexikon, ergänzt um einen Text von Erich Stern, Springer-Verlag, (lire en ligne), p. 455
  4. Marc Richir et Etienne Tassin, Jan Patočka: philosophie, phénoménologie, politique, (lire en ligne), p. 16
  5. (de) « Utitz, Prof. Dr. Emil », sur Theresienstadt Lexikon