Emil Fuchs (artiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fuchs.
Emil Fuchs
1905 Emil Fuchs self portrait Brooklyn Museum.jpg

Autoportrait d’Emil Fuchs (1905)

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Lieu de travail

Emil Fuchs est un sculpteur, médailleur et peintre américain, né le à Vienne (Empire d'Autriche), et décédé le à New York (États-Unis).

Biographie[modifier | modifier le code]

Emil Fuchs naît à Vienne, en Autriche, le 9 août 1866. Il étudie l'art à l'Académie de Vienne, dans les ateliers de Victor Tilgner et Edmund von Hellmer puis à l'Académie de Berlin, auprès de Ernst Herter et Fritz Schaper[1]. Entre 1890 et 1897, grâce à une bourse, il vit à Rome, puis émigre à Londres, où il expose à la Royal Academy en 1898.

Les travaux de Fuchs en tant que médailleur et sculpteur sont bien accueillis et ses œuvres sont très en vogue, notamment dans la famille royale britannique. Il reçoit de nombreuses commandes de clients aristocratiques, dont la reine Victoria et le roi Édouard VII[2]. Il crée des médailles représentant la princesse Alexandra, belle-fille de Victoria. Il grave une médaille du couronnement d'Édouard (1902), mari d'Alexandra et fils de Victoria. Il peint celle-ci sur son lit de mort (peinture datée du 24 janvier 1901, soit deux jours après le décès de la reine) et conçoit des timbres et des pièces de monnaie à l'effigie de son fils[3].

Fuchs a produit de nombreux bustes et statues. Il a été principalement un médailleur et un sculpteur jusqu'en 1898, puis il a commencé une étude intensive de la peinture. Il apprend rapidement à l'aide de son ami John Singer Sargent et devient un portraitiste recherché. Au cours de la Première Guerre mondiale, Fuchs déménage à New York et devient un citoyen américain en 1924. Il a sculpté une frise sur la façade du Waldorf Astoria Hotel de Manhattan. Il a continué à travailler et à vivre à New York jusqu'à sa mort par suicide, le 13 janvier 1929, alors qu'il était atteint d'un cancer[4].

Il a écrit un ouvrage intitulé "With Pencil, Brush and Chisel" (Putnam NY 1925)[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]