Emil Constantinescu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Constantinescu.
Emil Constantinescu
Emil Constantinescu, en 2009.
Emil Constantinescu, en 2009.
Fonctions
Président de Roumanie

(4 ans et 21 jours)
Élection
Premier ministre Victor Ciorbea
Gavril Dejeu (intérim)
Radu Vasile
Alexandru Athanasiu (intérim)
Mugur Isărescu
Prédécesseur Ion Iliescu
Successeur Ion Iliescu
Biographie
Date de naissance (78 ans)
Lieu de naissance Tighina (Royaume de Roumanie)
Nationalité roumaine
Parti politique CDR
Profession Professeur de géologie

Signature de Emil Constantinescu

Emil Constantinescu
Présidents de Roumanie

Emil Constantinescu Prononciation du titre dans sa version originale Écouter, né le à Tighina au sein du royaume de Roumanie, aujourd'hui en République de Moldavie, est un homme d'État roumain. Il est président de Roumanie de 1996 à 2000.

Biographie[modifier | modifier le code]

Éléments personnels[modifier | modifier le code]

Emil Constantinescu est le fils de Ion Constantinescu, d'ascendance roumaine, ingénieur agronome, né à Motoci (Olténie) le 1er juillet 1905, et de Maria Georgeta Colceag, d'ascendance roumaine, française et belge, née le à Ploiești (Munténie).

Il épouse en 1963 Nadia Illeana Bogarin, qu'il rencontre à la faculté de droit de Bucarest. Ils ont deux enfants : un fils, Dragoș, et une fille, Norina.

Après des études à la faculté de droit de Bucarest, il obtient son doctorat en droit en 1960. Il devient juge stagiaire au tribunal de Pitești, où vivaient ses parents. Le climat politique l'amène à renoncer à cette position. Il part alors étudier à la faculté de géologie de Bucarest, où il obtient son diplôme de docteur en géologie.

Il devient professeur de géologie puis maître de conférences de l'université de Bucarest. Entre 1992 et 1996, il est recteur de cette université.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il est un des membres fondateurs de l'Alliance civique, qui a structuré l'opposition roumaine. L'Alliance civique est par la suite transformée en Convention démocratique roumaine (CDR), qui est devenue une alliance électorale.

Le 18 novembre 1996, il élu président de Roumanie, avec 54 % des voix[1] face à Ion Iliescu, qui reprend le pouvoir après les quatre années de mandat de Constantinescu. Chrétien-démocrate, il est le premier président non communiste de Roumanie. Ses objectifs étaient de rapprocher la Roumanie de l'Union européenne et de l'OTAN.

Il est membre du Haut Conseil de la Francophonie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Emile Constantinescu, élu Président de Roumanie », sur Les Echos.fr, (consulté le 30 octobre 2016).