Emer de Vattel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le [[droit <adj>]]
Cet article est une ébauche concernant le droit.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Emer de Vattel
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Emer de Vattel, né le à Couvet et mort le à Neuchâtel, est un juriste suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir fait des études de philosophie à Bâle, Vattel est nommé en 1747 conseiller privé d’Auguste III, Électeur de Saxe. Il rédige à cette époque son œuvre maîtresse : le Droit des gens ou principes de la loi naturelle appliqués à la conduite et aux affaires des Nations et des Souverains. Cette œuvre influença grandement le droit international et la science politique[1].

Il est notamment le père de la théorie de la protection diplomatique, élément essentiel des relations internationales.

La déclaration d'indépendance des États-Unis (1776) se fonde sur la définition donnée de l'État par Vattel : "Toute nation qui se gouverne elle-même, sous quelque forme que ce soit, sans dépendance d'aucun étranger, est un État souverain[2]".

Anecdote[modifier | modifier le code]

Un exemplaire du livre Le droit des gens fut empruntée par George Washington dans une bibliothèque à New York le et ne fut jamais rendue[3]. Le , après 221 ans d'absence de ses rayons, la New York Society Library[4] a décidé de comptabiliser ce livre comme ayant disparu[5].

Publications[modifier | modifier le code]

Le droit des gens, 1775.

Livre entièrement numérisé :

  • Est-il permis en certaines circonstances d'attenter à la vie du chef de l'État ? dialogue [des morts] entre Jules César et Cicéron, consultable sur 'Gallica'.
  • Le Droit des gens : Principes de la loi naturelle, appliqués à la conduite et aux affaires des Nations et des Souverains, vol. 1, Londres [Neuchâtel], , 241 p. (lire en ligne)
  • Le Droit des gens : Principes de la loi naturelle, appliqués à la conduite et aux affaires des Nations et des Souverains, vol. 2, Londres [Neuchâtel], , 245 p. (lire en ligne)
  • Le Droit des gens : Principes de la loi naturelle, appliqués à la conduite et aux affaires des Nations et des Souverains, vol. 3, Londres [Neuchâtel], , 141 p. (lire en ligne)
  • Le Droit des gens : Principes de la loi naturelle, appliqués à la conduite et aux affaires des Nations et des Souverains, vol. 4, Londres [Neuchâtel], , 145 p. (lire en ligne)
  • Le Droit des gens : Principes de la loi naturelle, appliqués à la conduite et aux affaires des Nations et des Souverains, vol. 1, Londres [Neuchâtel], , 541 p. (lire en ligne)
  • Le Droit des gens : Principes de la loi naturelle, appliqués à la conduite et aux affaires des Nations et des Souverains, vol. 2, Londres [Neuchâtel], , 345 p. (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Mathieu Mattei, Histoire du droit de la guerre (1700-1819), Introduction à l'histoire du droit international, avec une biographie des principaux auteurs de la doctrine de l'antiquité à nos jours, Presses universitaires d'Aix en Provence, 2006, 2 vol, 1239 p. (ISBN 978-2-7314-0553-8)
  • Emmanuelle Jouannet, Emer de Vattel et l'émergence du droit international classique, Pedone, 490 p, 1998.

Notes[modifier | modifier le code]