Embuscade de Mizrana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Embuscade de Mizrana

Informations générales
Date
Lieu Mizrana
Issue Victoire tactique du GSPC
Belligérants
Drapeau de l'Algérie AlgérieFlag of Jihad.svg GSPC
Commandants
Nabil Sahraoui[1]
Forces en présence
inconnues50 hommes[1]
Pertes
15 morts[1]
7 prisonniers[1]
inconnues
Coordonnées 36° 50′ 42″ nord, 4° 05′ 46″ est

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
Embuscade de Mizrana

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Embuscade de Mizrana

Géolocalisation sur la carte : Algérie

(Voir situation sur carte : Algérie)
Embuscade de Mizrana

L'embuscade de Mizrana (opération Mizrana ) est une attaque par le Groupe salafiste pour la prédication et le combat d'un convoi militaire en Algérie, en 2002.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le , une patrouille de l'armée algérienne tombe dans une embuscade dans la forêt de Mizrana près de Tizi Ouzou, entre Mazer et Tala-Mimoum. Des bombes dissimulées dans le sol explosent au passage du convoi, une cinquantaine de jihadistes du GSPC embusqués ouvrent alors le feu avec leurs armes automatiques. 15 soldats sont tués lors du combat et 7 autres sont capturés[1].

Références[modifier | modifier le code]