Embarcation commando à usage multiple embarcable de nouvelle génération

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

ECUME NG
Zodiac Hurricane ZH-930
Caractéristiques techniques
Type embarcation semi-rigide
Longueur 9,30 m
Propulsion inboard diesel[1]
Puissance 2 x 300 cv
Vitesse > 50 nds
Caractéristiques militaires
Armement 12,7 mm
Rayon d’action > 250 nautiques
Autres caractéristiques
Équipage 12 commandos
Histoire
Constructeurs Zodiac Milpro
Commanditaire DGA pour Marine nationale française
Date début commande 2011
Période de service à partir de 2013
Navires construits 15
Navires prévus 20
Navires annulés 5
Navires en activité 15

L'ECUME NG (Embarcation commando à usage multiple embarcable de nouvelle génération) est une embarcation d'intervention militaire en service dans la Marine nationale française, spécialement conçue pour ses Commandos marine par Zodiac Milpro. L'ECUME NG dispose de capacités de projection accrues et peut être aérolarguée depuis un aéronef de transport tactique, transportée sous hélicoptère, embarquée sur un grand nombre de navires militaires comme civils, ainsi que transporté par voie routière sur remorque. Développée depuis la base du Zodiac Hurricane ZH-935, l'ECUME NG dont la référence industrielle est ZH-930 est fabriquée sur la base d'une coque en composite et d'une propulsion diesel inboard. L'ECUME NG est un vecteur commando venant compléter le parc des embarcations ETRACO (Embarcations de transport rapide commando) également produites par Zodiac Milpro.

Historique[modifier | modifier le code]

Le programme ECUME NG a fait suite à l’échec du programme initial ECUME qui avait été notifié à la société VT Halmatic (BAE Systems) en juin 2006 et annulé par la DGA (Direction générale de l'Armement) en janvier 2009 suite à l’incapacité du prototype à réaliser les performances du cahier des charges.

Notifié en 2011, le programme ECUME NG prévoyait à l'origine la construction de 20 embarcations au profit des Commandos marine puis une réduction à 15 unités[2]. Le programme a vu la livraison en 2013 de la première unité qui a subi toute une série d'essais sur plusieurs mois avant de valider la commande du reste du parc[3]. En aout 2016, les quinze ECUME NG ont été réceptionnées par la marine nationale[4].

Configurations[modifier | modifier le code]

L'ECUME NG est un vecteur multimissions capable de se reconfigurer suivant le type d'opération à effectuer. Il existe plusieurs configurations types, qui permettent à cette embarcation d'être qualifiée de "couteau suisse sans équivalent dans le monde" (ALFUSCO - Amiral Coupry - 2014)[5],[6]

  • commandement : poste de commandement tactique avancé
  • appui-feu : mise en œuvre de mitrailleuses 12,7 mm (.50 cal), lance-grenades[5] ...
  • assaut : reprise de vive force d'un navire
  • vecteur sous-marin : projection de tracteurs sous-marins
  • raid : projection d'embarcations gonflables FC-470 Futura Commando
  • kayak : projection de kayaks

Interopérabilité et projection[modifier | modifier le code]

L'ECUME NG est développée, dès la rédaction de son cahier des charges, pour pouvoir être projetée via un grand nombre d'équipements en service dans les forces armées françaises.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'ECUME NG est une embarcation dont la conception prend en compte, dès la rédaction du cahier des charges, un grand nombre d'exigences d’interopérabilité avec les équipements militaires et de performances nautiques. La réponse globale à l'ensemble de ces exigences a abouti aux caractéristiques de l'ECUME NG[6].

  • longueur : 9,30 mètres
  • déplacement en charge : 7 tonnes
  • déplacement lège : 4 tonnes
  • vitesse : supérieure à 50 nœuds
  • autonomie : supérieure à 250 milles nautiques
  • personnel : jusqu'à 12 commandos
  • motorisation : inboard 2 × 300 ch[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]