Emakumeen Euskal Bira 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Emakumeen Euskal Bira 2017 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course30e Compétition sportive
CompétitionCalendrier international féminin UCI 2017 2.1
Étapes5
Dates17 – 21 mai 2017
Distance371 km
PaysESP Espagne
Lieu de départIurreta
Lieu d'arrivéeErrenteria
Équipes21
Partants90
Arrivants76
Vitesse moyenne36,438 km/h
Résultats
VainqueurRSA Ashleigh Moolman (Cervélo Bigla)
DeuxièmeNED Annemiek van Vleuten (Orica-Scott)
TroisièmeAUS Katrin Garfoot (Orica-Scott)
Classement par pointsRSA Ashleigh Moolman (Cervélo Bigla)
Meilleur grimpeurRSA Ashleigh Moolman (Cervélo Bigla)
Meilleur jeuneCZE Nikola Nosková (BePink Cogeas)
Meilleure équipeAUS Orica-Scott
◀ 20162018 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 30e édition de l'Emakumeen Euskal Bira a lieu du 17 mai au . La course fait partie du calendrier international féminin UCI 2017 en catégorie 2.1.

La première étape est remportée au sprint par Marta Bastianelli. Le lendemain, Amanda Spratt et Ane Santesteban attaquent dans la fin de l'étape. Amanda Spratt bat sa compagnonne d'échappée et s'empare du maillot blanc. Sur la troisième étape, sa coéquipière Katrin Garfoot part à son tour en échappée et s'impose en solitaire. Elle prend la tête du classement général. La formation Orica-Scott confirme sa domination au sommet de la montée vers San Migel de Aralar avec la victoire d'Annemiek van Vleuten. Avec trois coureuses aux trois premières places du classement général, l'équipe semble avoir les clés de cette édition de l'Emakumeen Euskal Bira. Toutefois, Ashleigh Moolman attaque dans l'ascension de l'Alto de Jaizkibel et creuse un écart suffisant pour devenir la lauréate de cette édition 2017. Elle gagne également le classement par points et celui de la montagne. La révélation de cette course est sans conteste la Tchèque Nikola Nosková qui termine meilleure jeune. Orica-Scott est la meilleure équipe, Annemiek van Vleuten étant deuxième, Kartin Garfoot troisième et Amanda Spratt cinquième du classement général final.

Équipes[modifier | modifier le code]

Équipes féminines professionnelles (15)
  1. ITA Alé Cipollini Galassia
  2. ITA Aromitalia Vaiano
  3. ITA BePink Cogeas
  4. ESP Bizkaia-Durango
  5. GER Cervélo-Bigla Pro Cycling Team
  6. GBR Drops
  7. FRA FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope
  8. ITA Giusfredi Bianchi
  9. ESP Lointek
  10. AUS Orica-Scott
  11. NED Parkhotel Valkenburg-Destil Cycling Team
  12. ITA S.C. Michela Fanini
  13. ITA Top Girls Fassa Bortolo
  14. DEN VéloCONCEPT Women
  15. GBR WNT
Équipes nationales (2)
  1. ESP Espagne
  2. RUS Russie
Équipe cycliste amateur féminines (4)
  1. ESP Edosof
  2. ESP Global-Podium
  3. ESP Jurado Técnico
  4. ESP Sportpublic
Wikidata-logo S.svg

Étapes[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgÉtapeDateVilles étapestypeDistance (km)Vainqueur d'étapeLeader du classement général
1re étape 17 maiIurretaIurreta
étape de plaine
50ITA Marta BastianelliITA Marta Bastianelli
2e étape 18 maiMarkina-XemeinMarkina-Xemein
étape vallonnée
90,2AUS Amanda SprattAUS Amanda Spratt
3e étape 19 maiAntzuolaAntzuola
étape vallonnée
77,6AUS Katrin GarfootAUS Katrin Garfoot
4e étape 20 maiEtxarri-AranatzSanctuaire de San Migel d'Aralar
étape de montagne
58NED Annemiek van VleutenAUS Katrin Garfoot
5e étape 21 maiErrenteriaErrenteria
étape vallonnée
95,2RSA Ashleigh MoolmanRSA Ashleigh Moolman

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

1re étape[modifier | modifier le code]

Katie Archibald gagne le premier sprint intermédiaire de l'épreuve. En haut de la Cota de Miota, le deuxième sprint voit Cecilie Uttrup Ludwig passer en tête devant Ashleigh Moolman et Ane Santesteban. Ashleigh Moolman gagne ensuite le grand prix de monts de Cota de Altzibarra Auzoa devant Annemiek van Vleuten. Le peloton se scinde. Seules quarante coureuses font partie du premier groupe. La victoire est disputée au sprint et Marta Bastianelli s'impose[1].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reMarta Bastianelli ITA ItalieAlé Cipollini1 h 17 min 38 s
2eKatie Archibald GBR Royaume-UniTeam WNT+ 0 s
3eGracie Elvin AUS AustralieOrica-Scott+ 0 s
4eChristina Siggaard DEN DanemarkVéloCONCEPT Women+ 0 s
5eRasa Leleivytė LTU LituanieAromitalia Vaiano+ 0 s
6eAnnemiek van Vleuten NED Pays-BasOrica-Scott+ 0 s
7eEva Buurman NED Pays-BasParkhotel Valkenburg-Destil+ 0 s
8eAshleigh Moolman RSA Afrique du SudCervélo Bigla+ 0 s
9eMichela Balducci ITA ItalieGiusfredi Bianchi+ 0 s
10eAlicia González ESP EspagneLointek+ 0 s
Source : ProCyclingStats
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reMarta Bastianelli maillot blanc de leader du classement généralmaillot orange de leader du classement par pointsITA ItalieAlé Cipollini1 h 17 min 28 s
2eKatie Archibald maillot bleu de leader du classement des sprintsGBR Royaume-UniTeam WNT+ 4 s
3eGracie Elvin AUS AustralieOrica-Scott+ 6 s
4eCecilie Uttrup Ludwig maillot rose de leader du classement du meilleure jeuneDEN DanemarkCervélo Bigla+ 7 s
5eAshleigh Moolman maillot blanc à pois rouges du leader du classement du meilleur grimpeurRSA Afrique du SudCervélo Bigla+ 8 s
6eAne Santesteban ESP EspagneAlé Cipollini+ 9 s
7eChristina Siggaard DEN DanemarkVéloCONCEPT Women+ 10 s
8eRasa Leleivytė LTU LituanieAromitalia Vaiano+ 10 s
9eAnnemiek van Vleuten NED Pays-BasOrica-Scott+ 10 s
10eEva Buurman NED Pays-BasParkhotel Valkenburg-Destil+ 10 s
Source : ProCyclingStats


2e étape[modifier | modifier le code]

La météo est pluvieuse durant cette deuxième étape. L'ascension du Milloi Gane marque le début des hostilités. Cecilie Uttrup Ludwig passe en tête avec Nicola Nosková. Charlotte Bravard s'échappe seule ensuite. Elle est plus tard rejointe par Soraya Paladin et Georgia William au kilomètre cinquante-et-un. Elles comptent environ une minute d'avance. Elles sont finalement reprises à quatre kilomètres de l'arrivée. Amanda Spratt part ensuite avec Ane Santesteban. Le sprint est montant et l'Australienne prend le dessus sur la Basque. Elle s'empare au passage du maillot blanc de leader du classement général[2].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAmanda Spratt AUS AustralieOrica-Scott2 h 28 min 12 s
2eAne Santesteban ESP EspagneAlé Cipollini+ 2 s
3eMarta Bastianelli ITA ItalieAlé Cipollini+ 26 s
4eGracie Elvin AUS AustralieOrica-Scott+ 26 s
5eEva Buurman NED Pays-BasParkhotel Valkenburg-Destil+ 26 s
6eKatie Archibald GBR Royaume-UniTeam WNT+ 26 s
7eAshleigh Moolman RSA Afrique du SudCervélo Bigla+ 26 s
8eRasa Leleivytė LTU LituanieAromitalia Vaiano+ 26 s
9eAbigail van Twisk GBR Royaume-UniDrops+ 26 s
10eHanna Solovey UKR UkraineParkhotel Valkenburg-Destil+ 26 s
Source : ProCyclingStats
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAmanda Spratt maillot blanc de leader du classement généralAUS AustralieOrica-Scott3 h 45 min 40 s
2eAne Santesteban ESP EspagneAlé Cipollini+ 5 s
3eMarta Bastianelli maillot orange de leader du classement par pointsITA ItalieAlé Cipollini+ 22 s
4eKatie Archibald GBR Royaume-UniTeam WNT+ 28 s
5eGracie Elvin AUS AustralieOrica-Scott+ 32 s
6eAshleigh Moolman RSA Afrique du SudCervélo Bigla+ 34 s
7eSoraya Paladin ITA ItalieAlé Cipollini+ 35 s
8eKatrin Garfoot AUS AustralieOrica-Scott+ 35 s
9eEva Buurman NED Pays-BasParkhotel Valkenburg-Destil+ 36 s
10eRasa Leleivytė LTU LituanieAromitalia Vaiano+ 36 s
Source : ProCyclingStats


3e étape[modifier | modifier le code]

En début de course, Nicole Steigenga puis Aafke Soet s'échappent en vain. Olga Dobrynina est la première à obtenir un avantage conséquent. La difficile ascension de l'Alto de Deskarga met fin à son escapade. Ashleigh Moolman y accélère et compte trente secondes d'avance au sommet sur un groupe de poursuivantes emmené par Annemiek van Vleuten. Cette chasse porte ses fruits et la Sud-Africaine est rejointe. Pauliena Rooijakkers contre. Dans la Cota de Udana, Katrin Garfoot attaque et s'impose seule. Derrière, Soraya Paladin règle le peloton. Katrin Garfoot prend la tête du classement général[3].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reKatrin Garfoot AUS AustralieOrica-Scott2 h 01 min 04 s
2eSoraya Paladin ITA ItalieAlé Cipollini+ 34 s
3eAnnemiek van Vleuten NED Pays-BasOrica-Scott+ 34 s
4eAshleigh Moolman RSA Afrique du SudCervélo Bigla+ 34 s
5eAmanda Spratt AUS AustralieOrica-Scott+ 34 s
6eNikola Nosková CZE République tchèqueBePink Cogeas+ 34 s
7eAnn-Sophie Duyck BEL BelgiqueDrops+ 34 s
8eSusanna Zorzi ITA ItalieDrops+ 34 s
9eElise Maes LUX LuxembourgTeam WNT+ 34 s
10eAsja Paladin ITA ItalieTop Girls Fassa Bortolo+ 34 s
Source : ProCyclingStats
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reKatrin Garfoot maillot blanc de leader du classement généralAUS AustralieOrica-Scott5 h 47 min 06 s
2eAmanda Spratt AUS AustralieOrica-Scott+ 12 s
3eAne Santesteban ESP EspagneAlé Cipollini+ 17 s
4eSoraya Paladin ITA ItalieAlé Cipollini+ 40 s
5eAshleigh Moolman maillot blanc à pois rouges du leader du classement du meilleur grimpeurRSA Afrique du SudCervélo Bigla+ 44 s
6eAnnemiek van Vleuten NED Pays-BasOrica-Scott+ 44 s
7eNikola Nosková maillot rose de leader du classement du meilleure jeuneCZE République tchèqueBePink Cogeas+ 47 s
8eHanna Solovey UKR UkraineParkhotel Valkenburg-Destil+ 48 s
9eCecilie Uttrup Ludwig DEN DanemarkCervélo Bigla+ 50 s
10eElise Maes LUX LuxembourgTeam WNT+ 53 s
Source : ProCyclingStats


4e étape[modifier | modifier le code]

Le premier sprint intermédiaire est remporté par Marta Bastianelli devant Katie Archibald. Esther van Veen et Doris Schweizer lance une échappée dans l'ascension de l'Alto de Zuarrarrate. Elles sont néanmoins reprises au pied de la montée finale du jour vers le Sanctuaire de San Migel d'Aralar. La formation Orica-AIS imprime un rythme élevé. Dans le dernier kilomètre, elles ne sont plus que huit en tête. Nikola Nosková et Ashleigh Moolman attaquent et sont suivies par Annemiek van Vleuten. Cette dernière est la plus rapide au sprint et s'impose[4].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAnnemiek van Vleuten NED Pays-BasOrica-Scott1 h 50 min 47 s
2eNikola Nosková CZE République tchèqueBePink Cogeas+ 0 s
3eAshleigh Moolman RSA Afrique du SudCervélo Bigla+ 0 s
4ePauliena Rooijakkers NED Pays-BasParkhotel Valkenburg-Destil+ 6 s
5eCecilie Uttrup Ludwig DEN DanemarkCervélo Bigla+ 6 s
6eHayley Simmonds GBR Royaume-UniTeam WNT+ 6 s
7eEider Merino ESP EspagneLointek+ 6 s
8eKatrin Garfoot AUS AustralieOrica-Scott+ 6 s
9eShara Gillow AUS AustralieFDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope+ 24 s
10eHanna Solovey UKR UkraineParkhotel Valkenburg-Destil+ 24 s
Source : ProCyclingStats
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reKatrin Garfoot maillot blanc de leader du classement généralAUS AustralieOrica-Scott7 h 37 min 59 s
2eAnnemiek van Vleuten maillot orange de leader du classement par pointsmaillot blanc à pois rouges du leader du classement du meilleur grimpeurNED Pays-BasOrica-Scott+ 28 s
3eAmanda Spratt AUS AustralieOrica-Scott+ 30 s
4eAshleigh Moolman RSA Afrique du SudCervélo Bigla+ 34 s
5eNikola Nosková maillot rose de leader du classement du meilleure jeuneCZE République tchèqueBePink Cogeas+ 35 s
6eAne Santesteban ESP EspagneAlé Cipollini+ 35 s
7eCecilie Uttrup Ludwig DEN DanemarkCervélo Bigla+ 50 s
8eEider Merino ESP EspagneLointek+ 53 s
9eHayley Simmonds GBR Royaume-UniTeam WNT+ 1 min 00 s
10ePauliena Rooijakkers NED Pays-BasParkhotel Valkenburg-Destil+ 1 min 00 s
Source : ProCyclingStats


5e étape[modifier | modifier le code]

Dans l'Alto de Arkale, Margarita Syrodoeva et Annabelle Dreville partent en échappée. Elles arrivent en tête au pied de l'Alto de Jaizkibel. L'équipe Cervélo-Bigla mène un train rapide. Peu après, Ashleigh Moolman attaque. Annemiek van Vleuten part à sa poursuite avec Eider Merino. Katrin Garfoot en fait de même plus loin. Ashleigh Moolman atteint le sommet avec trente-deux secondes d'avance. Elle résiste au retour d'Annemiek van Vleuten dans la descente, qui termine seulement treize secondes derrière la Sud-Africaine, mais ne parvient pas à sauver la première place au classement général pour l'équipe Orica-Scott[5].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAshleigh Moolman RSA Afrique du SudCervélo Bigla2 h 32 min 33 s
2eAnnemiek van Vleuten NED Pays-BasOrica-Scott+ 13 s
3eKatrin Garfoot AUS AustralieOrica-Scott+ 38 s
4eEider Merino ESP EspagneLointek+ 50 s
5eAnn-Sophie Duyck BEL BelgiqueDrops+ 1 min 21 s
6eCecilie Uttrup Ludwig DEN DanemarkCervélo Bigla+ 1 min 32 s
7eAmanda Spratt AUS AustralieOrica-Scott+ 1 min 32 s
8eNikola Nosková CZE République tchèqueBePink Cogeas+ 1 min 32 s
9eShara Gillow AUS AustralieFDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope+ 1 min 32 s
10ePauliena Rooijakkers NED Pays-BasParkhotel Valkenburg-Destil+ 1 min 41 s
Source : ProCyclingStats

Classements finals[modifier | modifier le code]

Classement général final[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAshleigh Moolman maillot blanc de leader du classement généralmaillot orange de leader du classement par pointsmaillot blanc à pois rouges du leader du classement du meilleur grimpeurRSA Afrique du SudCervélo Bigla10 h 10 min 54 s
2eAnnemiek van Vleuten NED Pays-BasOrica-Scott+ 10 s
3eKatrin Garfoot AUS AustralieOrica-Scott+ 12 s
4eEider Merino ESP EspagneLointek+ 1 min 21 s
5eAmanda Spratt AUS AustralieOrica-Scott+ 1 min 40 s
6eNikola Nosková maillot rose de leader du classement du meilleure jeuneCZE République tchèqueBePink Cogeas+ 1 min 43 s
7eCecilie Uttrup Ludwig DEN DanemarkCervélo Bigla+ 2 min 00 s
8eAnn-Sophie Duyck BEL BelgiqueDrops+ 2 min 10 s
9eHayley Simmonds GBR Royaume-UniTeam WNT+ 2 min 19 s
10ePauliena Rooijakkers NED Pays-BasParkhotel Valkenburg-Destil+ 2 min 19 s
Source : ProCyclingStats


Points UCI[modifier | modifier le code]

Position[6],[7] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e
Classement général 80 60 45 35 30 25 21 18 15 12 10 8 6 5 4 3 2 1
Par étape 16 12 8 6 5 4 3 2
Leader, par étape 4

Classements annexes[modifier | modifier le code]

Classement par points[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgClassement par points
CoureurPaysÉquipePoints
1reAshleigh Moolman maillot orange de leader du classement par pointsRSA Afrique du SudCervélo Bigla77 pts
2eAnnemiek van Vleuten NED Pays-BasOrica-Scott76 pts
3eKatrin Garfoot AUS AustralieOrica-Scott50 pts


Classement de la montagne[modifier | modifier le code]

Classement de la montagne
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Jersey polkadot.svg Ashleigh Moolman Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Cervélo Bigla 27 points
2e Annemiek van Vleuten Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Orica-Scott 25 pts
3e Nikola Nosková Drapeau de la République tchèque République tchèque Bepink 11 pts

Classement des sprints[modifier | modifier le code]

Classement de la meilleure jeune[modifier | modifier le code]

Classement de la meilleure jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Leader du classement du meilleur jeune Nikola Nosková Drapeau de la République tchèque République tchèque Bepink en 10 h 12 min 37 s
2e Cecilie Uttrup Ludwig Drapeau du Danemark Danemark Cervélo Bigla +17 s
3e Polina Kirillova Drapeau de la Russie Russie +min 51 s

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgClassement par équipes
ÉquipePaysTemps
1reOrica-Scott AUS Australie30 h 35 min 35 s
2eCervélo Bigla GER Allemagne+ 8 min 47 s
3eParkhotel Valkenburg-Destil NED Pays-Bas+ 9 min 15 s


Évolution des classements[modifier | modifier le code]

Liste des participantes[modifier | modifier le code]

Légende
Num Dossard de départ porté par la coureuse sur ce Emakumeen Euskal Bira Pos Position finale au classement général
 Leader du classement général  Indique la vainqueur du classement général  Leader du classement de la montagne  Indique la vainqueur du classement de la montagne
 Leader du classement des sprints  Indique la vainqueur du classement des sprints  Leader du classement du meilleur jeune  Indique la vainqueur du classement de la meilleure jeune
 MaillotFra.PNG  Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa
spécialité
# Indique la meilleure équipe
NP Indique une coureuse qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où elle s'est retirée
AB Indique une coureuse qui n'a pas terminé une étape, suivi du
numéro de l'étape où elle s'est retirée
HD Indique un coureuse qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
DSQ Indique un coureur qui a été disqualifié de la course, suivi
du numéro de l'étape
* Indique un coureuse en lice pour le classement de la meilleure jeune
(coureuses nées après le )

Organisation et règlement[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

La course est organisée par Iurretako Emakumeen Bira Ziklismo Kirol Elkartea. Elle est dirigée par Agustín Ruiz Larringan et Jabier Agirre[8].

Règlement de la course[modifier | modifier le code]

Délais[modifier | modifier le code]

Lors d'une course cycliste, les coureurs sont tenus d'arriver dans un laps de temps imparti à la suite du premier pour pouvoir être classés. Les délais prévus sont de 10 % pour la première étape, 15 % pour la deuxième et troisième étapes et 20 % pour les deux dernières. La règle des trois kilomètres s'applique conformément au règlement UCI sauf sur les troisièmes et quatrièmes étapes qui sont considérées se terminer en côte[8].

Classements et bonifications[modifier | modifier le code]

Le classement général individuel au temps est calculé par le cumul des temps enregistrés dans chacune des étapes parcourues. Des bonifications et d'éventuelles pénalisations sont incluses dans le calcul du classement. Le coureur qui est premier de ce classement est porteur du maillot blanc. En cas d'égalité au temps, les centièmes de secondes du prologue sont pris en considération.

Des bonifications sont attribuées dans cette épreuve. L'arrivée des étapes des bonifications (d'après le classement de la première étape, 10, 6 et 4 secondes aux trois premières)[8].

Classement par points[modifier | modifier le code]

Le maillot orange, récompense le classement par points. Celui-ci se calcule selon le classement lors des arrivées d'étape.

Les étapes en ligne et le prologue attribuent aux quinze premières des points selon le décompte suivant : 25, 20, 16, 14, 12, 11, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 points. En cas d'égalité, les coureurs sont prioritairement départagés par le nombre de victoires d'étapes. Si l'égalité persiste, la place obtenue au classement général entrent en compte. Pour être classé, un coureur doit avoir terminé la course dans les délais[8].

Classement de la montagne[modifier | modifier le code]

Le maillot blanc à pois rouge, récompense le classement de la montagne. Les monts de première catégorie attribuent 10, 8, 6, 4 et 2 points aux cinq premières. Ceux de deuxième catégorie attribuent 6, 4, 2 et 1 points enfin ceux de troisième catégorie 3, 2 et 1 points aux trois premières. En cas d'égalité, le nombre de première places sur les grand prix des monts sont décomptés. Si l'égalité persiste, la place obtenue au classement général entrent en compte[8].

Classement des sprints[modifier | modifier le code]

Le maillot bleu, récompense le classement des sprints. Celui-ci se calcule selon le classement lors de sprints intermédiaires. Les trois premiers coureurs des sprints intermédiaires reçoivent respectivement 5, 3 et un point. En cas d'égalité, celle qui a gagné le plus de sprints s'impose. En cas de nouvelle égalité, le classement général sert à départager[8].

Classement de la meilleure jeune[modifier | modifier le code]

Le classement de la meilleure jeune ne concerne qu'une certaine catégorie de coureuses, celles étant âgées de moins de 23 ans. C'est-à-dire aux coureuses nées après le . Ce classement, basé sur le classement général, attribue au premier un maillot rose[8].

Classement de la meilleure Basque[modifier | modifier le code]

Le classement de la meilleure Basque ne concerne qu'une certaine catégorie de coureuses, celles basques. Ce classement, basé sur le classement général, attribue au premier un maillot vert[8].

Primes[modifier | modifier le code]

Les étapes en ligne, permettent de remporter les primes suivantes[8]:

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Prix 450  350  250  180  150  125  120  115  110  100 

En sus, les coureuses placées de la 11e à la 15e place gagnent 70 €.

Le classement général final attribue les sommes suivantes [8]:

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Prix 1 200  1 000  800  500  400  300  250  225  200  125 

En sus, les coureuses placées de la 11e à la 15e place gagnent 100 €.

Prix[modifier | modifier le code]

Par ailleurs des prix sont distribués. Le classement par équipes rapporte 800, 500 et 300 € aux trois premières. Le classement général donne en sus des primes précédentes 300, 250 et 200 € aux trois premières. Le même barème s'applique au classement par points, à celui de la montagne, à celui des sprints et à celui de la meilleure Basque. Le classement de la meilleure jeune attribuent 500, 400 et 300 €. Le prix Joane Somarriba offert en fin d'épreuve est de 200 €. Enfin, le prix de la combativité rapporte 50 € sur chaque étape[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]