Ema (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ema
Réalisation Pablo Larraín
Scénario Alejandro Moreno
Guillermo Calderón
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau du Chili Chili
Genre drame
Sortie 2019


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ema est un film chilien réalisé par Pablo Larraín, sorti en 2019. Le film est en compétition officielle à la Mostra de Venise 2019.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Valparaíso : Ema, une jeune danseuse de reggaeton, divorce de Gastón, le directeur et chorégraphe de la compagnie dans laquelle elle danse. Le couple se déchire depuis l'échec de l'adoption de Polo, un jeune Colombien qui a brûlé gravement la jeune soeur d'Ema. Suite à ce drame, ils ont rendu l'enfant aux services sociaux. Ema reproche amèrement à Gastón sa stérilité, qui les a amenés à adopter. Gastón accuse Ema d'être une mauvaise mère.

Ema cherche à changer de vie. Elle se livre à des expérimentations sexuelles, entame une relation avec Anibal, pompier. Elle fréquente aussi Raquel, l'avocate qui s'occupe de son divorce. Elle trouve un nouvel emploi comme professeur d'expression corporelle dans une école. Lorsqu'elle reconnaît Polo parmi ses élèves, elle part avec lui. Elle retrouve ensuite Gastón et lui annonce, ainsi qu'à Polo, qu'elle est enceinte. Elle ramène ensuite Polo à ses nouveaux parents adoptifs, qui ne sont autres qu'Anibal et Raquel.

Elle explique alors qu'elle a versé un pot-de-vin à une psychologue des services sociaux pour connaître l'identité des nouveaux parents de Polo. Elle a choisi à dessein de postuler pour un poste dans l'école de Polo afin de se rapprocher de lui. Elle est maintenant enceinte d'Anibal et pourra ainsi donner une petite sœur à Polo.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Ema
Score cumulé
SiteNote
Allociné3.4 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Les Fiches du Cinéma5.0 étoiles sur 5[1]
Première3.0 étoiles sur 5[2]

En France, le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,4/5[3].

Selon Pierre-Simon Gutman de la revue Les Fiches du Cinéma, « En mettant au cœur de son dernier film une danseuse prise dans une cruelle tragédie de la maternité, Larraín confronte son cinéma au renouvellement des corps et des générations, tout en retrouvant, après avoir signé coup sur coup deux biopics, son essence. »[4].

Pour Thierry Chèze du magazine Première, « Le message joyeusement féministe se dilue un peu, au contraire de son interprète, Mariana Di Girolamo, magistrale de bout en bout. Pour son premier rôle en tête d’affiche, sa seule présence justifie la découverte de cet accrocheur Ema. »[5].

Distinction[modifier | modifier le code]

Sélection[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ema : Critique presse », allocine.fr
  2. « Ema : Critique presse », allocine.fr/
  3. « Ema », sur Allociné (consulté le 5 septembre 2020).
  4. « Ema de Pablo Larraín », sur Les Fiches du Cinéma (consulté le 1er octobre 2020)
  5. « Ema », sur Premiere.fr (consulté le 1er octobre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]