Elyas M'Barek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir M’Barek.
Elyas M'Barek
Description de cette image, également commentée ci-après
Elyas M'Barek au Romy à Vienne en 2016.
Naissance (36 ans)
Munich, Bavière,
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Nationalité Drapeau de l'Autriche Autrichienne[1]
Profession Acteur
Films notables La Vague
Zeiten ändern dich
Un prof pas comme les autres (trilogie)
Who Am I: Kein System ist sicher
Séries notables Family Mix
Le Journal de Meg

Elyas M'Barek, né le à Munich en Allemagne, est un acteur autrichien[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît et grandi à Munich[3],[2], d'un père d'origine tunisienne et d'une mère d'origine autrichienne[4]. Il a deux jeunes frères[5]. Son frère Joseph M'Barek (de) est aussi un acteur.

À treize ans, il est allé dans un pensionnat catholique dans le Metten et a terminé ses études à dix-huit ans avec son baccalauréat[6].

Il est membre de la Bundesverband Schauspiel (de)[7].

Carrière[modifier | modifier le code]

Elyas M'Barek à l'avant première de What a Man en 2011.

Il commence sa carrière d'acteur dans un rôle mineur dans le film Girls and Sex de Dennis Gansel, où il interprète le rôle d'un membre d'un groupe de musique. L'année suivante, il joue le rôle de Jochen Epstein à 19 ans dans le film La Nuit d'Eptein.

C'est son rôle de Cem Öztürk dans la série télévisée Family Mix, qui va le faire connaître aux grand public. Avec ce rôle il va remporter plusieurs récompenses comme celle de "Meilleur acteur dans une série" mais aussi celui de "Meilleur série" aux Deutschen Fernsehpreis (de)[8].

En 2008, il joue dans le film dramatique La Vague de Dennis Gansel. De 2009 à 2011, il interprète le Dr Maurice Knechtlsdorfer dans la série télévisée Le Journal de Meg créée par Bora Dağtekin.

En 2013, il joue le rôle de Zeki Müller dans la comédie allemande, Un prof pas comme les autres de Bora Dağtekin. Projeté en avant-première le 29 octobre 2013 à Munich, le film est sorti dans les cinémas allemands le 7 novembre 2013. Avec plus de 7 millions d'entrées, c'est le plus grand succès du box-office allemand en 2013[9] et figure dans le top 50 des plus grands succès du box-office allemand depuis 1968.

La même année il joue dans le film d'aventure allemand, L'Oracle. Il obtient un excellent box-office[10].

Il reprendra le rôle de Zeki Müller dans Un prof pas comme les autres 2, sorti en septembre 2015 en Allemagne.

En 2016, il joue dans la comédie Willkommen bei den Hartmanns.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Pierre Lognay est la voix française ayant le plus doublé Elyas M'Barek.

En France
et aussi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Agentur Die Agenten, « elyas m'barek : actors : agentur die agenten », sur www.die-agenten.de (consulté le 25 juillet 2017)
  2. a et b (de) Munzinger-Archiv GmbH, Ravensburg, « Elyas M'Barek - Munzinger Biographie », sur www.munzinger.de (consulté le 25 juillet 2017)
  3. « Elyas M'Barek will keinen deutschen Pass | InTouch », intouch.wunderweib.de,‎ (lire en ligne)
  4. (de) Abendzeitung, Germany, « Der Star aus Türkisch für Anfänger: Elyas MBarek: München ist meine Stadt! - Abendzeitung München », www.abendzeitung-muenchen.de,‎ (lire en ligne)
  5. (de) Moritz von Uslar, « Elyas M'Barek: 99 Fragen an Elyas M'Barek | ZEITmagazin », Die Zeit,‎ (ISSN 0044-2070, lire en ligne)
  6. SPIEGEL ONLINE, Hamburg Germany, « Schauspiel-Newcomer M'Barek: Einmal Tunesier, immer Türke? - SPIEGEL ONLINE - Kultur », sur SPIEGEL ONLINE (consulté le 25 juillet 2017)
  7. « Mitgliederliste » BFFS », archive.is,‎ (lire en ligne)
  8. (de) « Preisträger 2006 | Deutscher Fernsehpreis 2017 », sur www.deutscher-fernsehpreis.de (consulté le 25 juillet 2017)
  9. (de) « FACK JU GÖHTE knackt die 3 Mio-Besuchermarke asapissimo », presseportal.de,‎ (lire en ligne)
  10. (de) « FACK JU GÖHTE knackt die 3 Mio-Besuchermarke asapissimo », presseportal.de,‎ (lire en ligne)
  11. http://www.programme-television.org/films-telefilms/comedies/neo-vampires-a-hysteria-lane

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :