Elvira Nabioullina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Elvira Nabiullina)

Elvira Nabioullina
Эльвира Набиуллина
Illustration.
Elvira Nabioullina en 2017.
Fonctions
Présidente de la Banque centrale de Russie
En fonction depuis le
(10 ans, 10 mois et 29 jours)
Président Vladimir Poutine
Président du gouvernement Dmitri Medvedev
Mikhaïl Michoustine
Prédécesseur Sergueï Mikhaïlovitch Ignatiev
Ministre du Développement économique

(4 ans et 9 jours)
Président Dmitri Medvedev
Président du gouvernement Vladimir Poutine
Gouvernement Poutine II
Prédécesseur Elle-même
Successeur Andreï Belooussov
Ministre du Développement économique
et du Commerce

(7 mois et 18 jours)
Président Vladimir Poutine
Président du gouvernement Viktor Zoubkov
Gouvernement Zoubkov
Prédécesseur German Gref
Successeur Elle-même (Développement économique)
Viktor Khristenko (Commerce)
Biographie
Nom de naissance Elvira Sakhipzadovna Nabioullina
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Oufa (Union soviétique)
Nationalité Russe
Parti politique Russie Unie
Conjoint Yaroslav Kouzminov
Enfants 1
Diplômée de Université d'État de Moscou
Profession Économiste
Résidence Moscou[1]

Elvira Sakhipzadovna Nabioullina (russe : Эльвира Сахипзадовна Набиуллина; tatar : Эльвира Сәхипзәде кызы Нәбиуллина, bachkir : Эльвира Сәхипзада ҡыҙы Нәбиуллина), née le à Oufa, est une économiste russe et présidente de la Banque centrale de Russie depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et éducation[modifier | modifier le code]

Elvira Nabioullina est née à Oufa, au Bachkortostan, le 29 octobre 1963[2] dans une famille tatare[3],[4]. Elle est diplômée de l'université d'État de Moscou en 1986[5],[6]. Au cours des années suivantes, elle a également été sélectionnée pour le programme de bourses Yale World 2007[7].

Carrière[modifier | modifier le code]

Entre 1991 et 1994, Elvira Nabioullina travaille pour l'Union de la science et de l'industrie de l'Union soviétique puis pour l'organisation qui lui succède, l'Union russe des industriels et des entrepreneurs[5]. En 1994, elle entre au ministère du Développement économique et du Commerce, au sein duquel elle est nommée sous-ministre en 1997 ; elle quitte le ministère en 1998[5].

Banque centrale de Russie[modifier | modifier le code]

À la tête de la Banque centrale de Russie depuis 2013, elle va moderniser la politique monétaire russe pour l'amener aux standards internationaux et ouvrir le pays à l'international par une politique libérale. Sous sa gouvernance, la Russie a abandonné le contrôle des changes en 2006 et amené le rouble à un système de monnaie flottante en 2014.

Depuis le 24 février 2022, elle opère le mouvement inverse et tente un repli sur soi de la Russie afin de protéger les russes des conséquences des sanctions financières occidentales, dans le cadre de la guerre en Ukraine. Ainsi, elle interdit les sorties de devises, interdit aux occidentaux de vendre leurs participations dans des sociétés russes, augmente le taux directeur de la Banque centrale à 20 %, ferme la bourse, restreint les transferts financiers à l'étranger et applique une politique de contrôle des changes. Son objectif est de stabiliser le rouble et d'éviter l'inflation des prix, politique qui porte de plus en plus ses fruits : depuis février 2022, le taux du rouble caracole à la hausse[8] dans l'ensemble des places boursières internationales[9].

Elle a le grade civil de conseiller d'État effectif de la fédération de Russie de 1re classe[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The World's 100 Most Powerful Women - #72 Elvira Nabiullina », sur forbes.com (consulté le ).
  2. « Elvira Nabiullina », ECE (consulté le )
  3. « Человек в фуляре », Kommersant,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. https://www.bloomberg.com/news/features/2017-02-14/putin-s-central-banker-purges-100-banks-a-year-in-epic-crackdown
  5. a b et c (ru) « Эльвира Набиуллина. Биография », RIA Novosti
  6. « BackGround People: Nabiullina, Elvira Sakhipzadovna, Russia Profile 28 July 2008 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le ). Retrieved: 27 June 2012.
  7. (en) « Yale University President Levin Announces Selection of 2007 Yale World Fellows », sur Yale News (consulté le ).
  8. https://investir.lesechos.fr/marches/actualites/russie-le-rouble-au-plus-haut-depuis-2015-face-au-dollar-2023718.php
  9. Alexander Osipovich et Tom Fairless, « La banquière centrale de Poutine sacrifie tout ce qu’elle a construit » Accès libre, L'Opinion, (consulté le )
  10. (ru) Russie. « Указ Президента Российской Федерации от 17.10.2002 года №1197 "О присвоении квалификационных разрядов федеральным государственным служащим Министерства экономического развития и торговли Российской Федерации" » [lire en ligne (page consultée le 30 avril 2023)]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]