Elric le nécromancien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Elric le nécromancien
Auteur Michael Moorcock
Genre Heroic fantasy, Dark fantasy
Version originale
Langue Anglais britannique
Titre The Weird of the White Wolf
Version française
Date de parution 1977
Série Cycle d'Elric
Chronologie

Elric le nécromancien (titre original : The Weird of the White Wolf) est un recueil de nouvelles d’heroic fantasy écrites par Michael Moorcock et publié en France en 1977 ; il met en scène les aventures d'Elric de Melniboné, une incarnation du champion éternel. Il fait partie du Cycle d'Elric.

En 1971, le Français Philippe Druillet a illustré une adaptation en bande dessinée réalisée par Michel Demuth d'histoire d'Elric sous le nom La Saga d'Elric le nécromancien[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Il comporte quatre nouvelles :

  • Le Songe du comte Aubec (Elric n'apparaît pas dans cette nouvelle) ;
  • La cité qui rêve (1961), qui relate la chute de l'Empire de Melniboné ;
  • Tandis que rient les dieux (1961), dans laquelle Elric part à la recherche du Livre des Dieux Morts ;
  • La Citadelle qui chante, où Elric rencontre pour la première fois Theleb K'aarna et Yishana.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick Gaumer, « Elric le nécromancien », dans Dictionnaire mondial de la BD, Paris, Larousse, (ISBN 9782035843319), p. 297.