Elliott Erwitt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Elliott Erwitt
Image dans Infobox.
Elliott Erwitt au Westlicht Museum of Photography
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (92 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Autres informations
Membre de
Site web
Distinction
Lucie Award ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Archives conservées par
Harry Ransom Center (en) (PH-02460)Voir et modifier les données sur Wikidata

Elliott Erwitt (né le à Paris) est un photographe américain.

Il a photographié l'Europe et les États-Unis, les enfants et les chiens (cinq livres), les stars avec un humour satirique.

Il a également produit de nombreuses émissions télés comiques. « Faire rire les gens est une des plus parfaites réussites qu'on puisse espérer » dit-il.

Sa photographie USA. North Carolina est devenue une icône de la ségrégation[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Avec ses parents émigrés russes, il passe dix ans de son enfance en Europe notamment en Italie[2], en Allemagne et en France avant que ses parents n'émigrent en 1938 aux États-Unis, à New York, à Chicago, puis à Los Angeles en 1941[2].

Robert Capa sera l'un des premiers à le remarquer et à l'inviter à devenir membre de l'agence Magnum, agence qu'il présidera quelques années plus tard.

Les chiens[modifier | modifier le code]

Il a publié cinq livres sur les chiens, surtout photographiés dans la rue.

Les tirages platine-palladium de ses 16 meilleures photos[modifier | modifier le code]

En 2017, Amadasalto a effectué des tirages platine-palladium de ses 16 meilleures photos.

Livres[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Contacts : série d'émissions télé sur la photo, réalisée pour Arte.

Expositions[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claire Guillot, « Je ne plaisante pas avec l'humour », Le Monde,‎
  2. a et b (en) Rachel Spence, « Elliott Erwitt at the Museo di Roma », sur The Financial Times,
  3. Christina Cacouris, Les photographies inconnues d'Elliott Erwitt, in Blind, 16 février 2021
  4. Sean O’Hagan, A shadow history: the unseen photographs of Elliott Erwitt, in The Guardian, 14 février 2021
  5. New York, ICP Elliott Erwitt, portfolio et article sur le Journal de la Photographie, consulté le 09/07/2012.
  6. Centenary Medal

Liens externes[modifier | modifier le code]