Ellen Thesleff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ellen Thesleff
Ellen Thesleff.jpg
Ellen Thesleff (en 1945)
Naissance
Décès
(à 84 ans)
Helsinki
Nationalité
Activité
Formation
Lieu de travail
Distinction

Ellen Thesleff, née le à Helsinki et morte le à Helsinki, est une artiste peintre expressionniste finlandaise, considérée comme l'un des principaux peintres modernistes finlandais[1],[2].

Elle est active pendant la période de l'âge d'or de l'art finlandais puis continue jusqu'à la fin des années 1950[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ellen Thesleff est la fille de l'artiste peintre amateur Alexander August Thesleff qui sera son premier professeur et de Emilia Mathilda Sanmark[4]. La famille est musicienne et Ellen pratique le chant et le piano[5]. Ellen Thesleff passe sa jeunesse sur Kumpusaari à Kuopio[1]. En Finlande, Ellen Thesleff possédait une propriété familiale à Murole, partie de la commune de Ruovesi. Elle ne s'est jamais mariée.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1885–1886, elle prend des leçons à l'école privée d'Adolf von Becker. Puis en 1887–1890, elle étudie l'École de dessin de l'association des arts avec Gunnar Berndtson.

En 1891, Thesleff s'installe à Paris où elle suit les cours de l'Académie Colarossi sous la direction de Gustave Courtois en 1891–1892 et en 1893–1894. Après 1894, elle suit, entre autres, des cours de dessin à Florence[6].

Elle est cofondatrice du groupe Septem.

Elle a pris part à de nombreuses grandes expositions au XXe siècle, notamment en 1949 quand ses peintures sont exposées lors d'une grande exposition consacrée à l'art nordique à Copenhague au cours de laquelle son style est salué par les médias.

Style[modifier | modifier le code]

Au début de sa carrière, les peintures de Thesleff sont de facture symboliste, dans le style d'Eugène Carrière. Après quoi, elle s'oriente vers la peinture expressionniste et moderniste. En 1904 à Munich, lors de son voyage vers l'Italie, elle découvre l'œuvre de Vassily Kandinsky et à son retour en Finlande en 1905–1906 elle commence à utiliser des couleurs puissantes jaunes, verts, bleus et violets.

Elle peint plus particulièrement des paysages. Elle disait être surtout influencée par Édouard Manet.

Ses œuvres sont exposées principalement au musée Ateneum, au musée d'art d'Helsinki et au musée d'art de Kuopio.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fi) Taivassalo, Lea, "Valtuustoaloite ristisi Saaristokadun uudelleen" ja "Joku Teslehvi se kai olisi", Savon Sanomat, , p. 1 et 3
  2. (fi) « Biographie d'Ellen Thesleff », Suomen Kuvataiteen Kultakausi, (consulté le 16 avril 2015)
  3. (fi) Paula Holmila, « Näyttelyarvio: Ellen Thesleff tulee! », Uusi Suomi, (consulté le 8 décembre 2015)
  4. (fi) « Helsingin yliopiston opettaja- ja virkamiesmatrikkeli 1640-1917: A-G: Castren, Gunnar », Archives centrales de l'Université d'Helsinki, (consulté le 16 avril 2015), p. 151
  5. (fi) « Biographie d'Ellen Thesleff », Suomen Kuvataiteen Kultakausi -oppimateriaali, (consulté le 16 avril 2015)
  6. (fi) Lea Keskitalo, « Sininen laulu - Suomen taiteiden tarina: Kuvataide: Thesleff, Ellen », YLE Teema, (consulté le 16 avril 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :