Aller au contenu

Elizabeth Fulhame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Elizabeth Fulhame
Portrait de Elizabeth Fulhame.
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Thomas Fulhame (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Elizabeth Fulhame, née vers et morte vers 1810, est une chimiste écossaise connue pour son ouvrage An Essay on Combustion[1],[2] (1794), dans lequel elle décrit le processus de catalyse et de photo-réduction.

Elle décrit le phénomène de catalyse, quarante ans avant que Jöns Berzelius le nomme en 1835[3].

Elle est nommée membre honoraire de la Philadelphia Chemical Society en 1798[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Marilyn Bailey Ogilvie, Women in Science : Antiquity through the Nineteenth Century, Cambridge, Mass., MIT Press, , 4th print. éd., 254 p. (ISBN 978-0-262-65038-0, lire en ligne), p. 28-31.
  2. Elizabeth Fulhame sur The Human Touch of Chemistry.
  3. a et b Adeline Crépieux et Natalie Pigeard-Micault, Petit dictionnaire illustré des femmes scientifiques: 110 noms, d'Hypatie aux récentes nobélisées, Ellipses, (ISBN 978-2-340-07966-3).

Liens externes[modifier | modifier le code]