Elizabeth Coatsworth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Elizabeth Coatsworth
Naissance
Buffalo, New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 93 ans)
Nobleboro, Maine
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

Elizabeth Coatsworth ( - ) est une romancière et une illustratrice américaine de livres pour enfants qui a remporté en 1931 la médaille Newbery pour son livre The Cat Who Went to Heaven (littéralement : Le Chat qui alla au Paradis).

Biographie[modifier | modifier le code]

Un seul de ses romans a été publié en France : Un voyage romanesque[1] (The Captain' Daughter, 1950).

Œuvre[modifier | modifier le code]

(liste bon exhaustive)

Romans pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

  • The Cat and the Captain, 1927
  • The Cat Who Went to Heaven, 1930
  • The Golden Horseshoe, 1935
  • Sword of the Wilderness, 1936
  • Alice-All-by-Herself, 1937
  • You Shall have a Carriage, 1941
  • Indian Mound Farm, 1943
  • Up Hill and Down: Stories, 1947
  • Night and the Cat, 1950
  • Dollars for Luck, 1951
  • Cat Stories, 1953
  • Dog Stories, 1953
  • Old Whirlwind: The Story of Davy Crockett, 1953
  • Horse Stories, 1954
  • Pika and the Roses, 1959
  • Lonely Maria, 1960
  • The Noble Doll, 1961
  • Chimney Farm Bedtime Stories, 1966
  • The Lucky Ones:Five Journeys Toward a Home, 1968
  • Under the Green Willow, 1971
  • The Wanderers, 1972
  • Pure Magic, 1975
  • Marra's World, 1975
Série Sally
  • Away Goes Sally, 1934
  • Five Bushel Farm, 1938
  • The Fair American ,1940
  • The White Horse , 1942
  • The Wonderful Day, 1946

Pour adultes[modifier | modifier le code]

  • Here I Stay, Coward McCann, roman, 1938
  • The Trunk, Macmillan, roman, 1941
Série The Incredible Tales
  • The Enchanted, 1951
  • Silky: An Incredible Tale, 1953
  • Mountain Bride: An Incredible Tale, 1954
  • The White Room, 1958

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éditions G. P., collection Rouge et Or, Souveraine no 302, Jacques Pecnard, 1971