Elise Honegger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Elise Honegger
Elise-Honegger.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Saint-GallVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Matthias Egger (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Partenaire
Matthias Egger (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Elise Honegger, née en à Stäfa (Suisse) et morte en à Saint-Gall, est une féministe et journaliste suisse. En 1885, elle fonde et préside la première organisation nationale de femmes en Suisse, Schweizer Frauen-Verband (de).

Biographie[modifier | modifier le code]

Elise Honegger naît à Stäfa le , fille d'un marchand de vins, nommé Théodore, et Elisa Rebmann. Elle grandir à Saint-Gall où elle fréquente l'école primaire.

En 1867, elle épouse Mathias Egger avec qui elle a sept enfants. Le mari de Honegger est un éditeur de journaux et vers 1878, après avoir acquit les connaissances de son mari, Elise édite le supplément féminin de sa publication Republikaners. Peu de temps après, elle divorce et prend un emploi comme éditrice et éditrice indépendante. Cette activité lui assure un revenu assez confortable pour subvenir seule aux besoins de ses sept enfants. Honneger créée le journal féminin Schweizer Frauen-Zeitung en 1879. Le magazine connaît un succès commercial, se concentrant sur le rôle des épouses et des mères (häusl)[1],[2],[3].

En dehors de son poste d'éditrice, Honneger plaide pour une amélioration du statut des femmes. En 1882, Honneger fonde la Schweizer Frauen-Verband (Association suisse des femmes). En 1885, elle est élue première présidente de l'organisation[1]. Elle entre ensuite en conflit avec le conseil d'administration et démissionne en 1886.

Elle continue à publier son journal, le revendant en 1911 et restant rédactrice presque jusqu'à sa mort le 14 novembre 1912 à Saint-Gall[1],[2],[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (de) « Honegger, Elise », Historischen Lexikon der Schweiz (consulté le 1er juin 2019)
  2. a et b « Elise Honegger (1839-1912) », Avenir Suisse, (consulté le 1er juin 2019)
  3. « Honegger, Elise », sur hls-dhs-dss.ch (consulté le 22 avril 2020)
  4. « Honegger, Elise », Katalog der Deutschen Nationalbibliothek (consulté le 1er juin 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]