Elisabeth Zaisser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Elisabeth Zaisser
Fonctions
Ministre est-allemande de l'Éducation

(2 ans)
Prédécesseur Paul Wandel
Successeur Fritz Lange
Biographie
Nom de naissance Elisabeth Auguste
Date de naissance
Lieu de naissance Essen (Empire allemand)
Date de décès (à 89 ans)
Lieu de décès Berlin-Est (République démocratique allemande)
Nationalité Flag of East Germany.svg Est-allemande
Parti politique SED
Conjoint Wilhelm Zaisser

Elisabeth Zaisser

Elisabeth Zaisser, née Elisabeth Auguste le à Essen et décédée le à Berlin est une universitaire et femme politique est-allemande. Elle est ministre de l'Éducation de 1952 à 1954.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Elisabeth Zaisser étudie dans une école catholique de 1905 à 1908 puis dans une École Supérieure de filles jusqu'en 1915 et enfin dans un établissement d'études secondaires jusqu'en 1919. Elle devient enseignante et commence à travailler à Essen.

Enseignante et premiers engagements politiques[modifier | modifier le code]

Elle quitte son travail en 1922 et devient femme au foyer, jusqu'en 1932. En 1926, elle rejoint le Parti communiste d'Allemagne en 1928 et a déménagé avec son mari, Wilhelm Zaisser à Moukden, en Chine. Après son retour, elle travaille de 1930 à 1932 pour le Parti communiste, dans le sous-district de Berlin-Köpenick.

Carrière en URSS[modifier | modifier le code]

De 1932 à 1933, elle est professeure à l'École Karl-Liebknecht de Moscou et suite en parallèle des cours par correspondance à l'université communiste occidentale de Moscou, jusqu'en 1935. De 1934 à 1946, elle a travaille comme chargée de cours en langue allemande, à l'Institut pédagogique d'État de Moscou. En outre, elle est chargée de cours en langue allemande à l'Institut du Professeur-Rouge de 1934 à 1937. En 1938, elle est chef du département de philologie allemande à l'Institut pédagogique des langues étrangères de Gorki, de 1939 à 1941 chef du département de la langue allemande au cours de traduction, au comité central du PCUS et entre 1941 et 1942 puis 1944 et 1947 directrice du cours de troisième cycle à l'Institut militaire des langues étrangères de l'Armée rouge. Elle est également l'auteur de manuels scolaires pour la langue allemande et la grammaire.

Carrière universitaire en Allemagne et politique[modifier | modifier le code]

Après son retour en Allemagne, en 1948, elle rejoint le SED et est chargée de cours à la faculté des travailleurs et des paysans (Arbeiter-und-Bauern-Fakultät) et maître de conférences en littérature soviétique à l'université Martin-Luther de Halle-Wittenberg. En 1949, elle est nommée professeure de pédagogie soviétique et de méthodologie de l'enseignement du russe à l'École polytechnique de Dresde.

En 1950, elle devient directrice de l'Institut allemand de Pédagogie, à Berlin. Elle est secrétaire d'État à l'Éducation puis ministre de plein exercice en 1952, à la place de Paul Wandel. De 1950 à 1954, elle est députée à la Chambre du peuple (le Volkskammer, le Parlement de la RDA). Elle démissionne de son poste de ministre à cause de l'affaire Zaisser-Herrnstadt (liée à son époux) puis devient rédactrice pour la plus grosse maison d'édition de fiction du pays, Verlag Volk und Welt avant de devenir traductrice à son propre compte.

Distinction[modifier | modifier le code]

Elisabeth Zaisser est décorée en 1983 de l'Ordre du mérite patriotique (Vaterländischer Verdienstorden), section « Or ».

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]