Eliézer Yehouda Finkel (Pologne et Jérusalem)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Eliézer Yehouda Finkel
Eliezer Yehuda Finkel.jpg
Eliezer Yehuda Finkel en 1958.
Fonction
Rosh yeshiva
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activités
Enfant
Binyomin Beinush Finkel (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion

Eliézer Yehouda Finkel connu comme Reb Leizer Yudel Finkel (né en 1879 à Kelmė en Lituanie et mort en 1965, à Jérusalem en Israël) est un rabbin orthodoxe israélien d'origine polonaise, le rosh yeshiva de la yechiva de Mir en Biélorussie, puis à Jérusalem en Israël.

Biographie[modifier | modifier le code]

Eliézer Yehouda Finkel est né à Kelmė en Lituanie en 1879. Il est le fils du rabbin Nosson Nata Zvi Finkel (le Alter de Slabodka ou le Vieux de Slabodka), né en 1849, à Raseiniai, en Lituanie et mort le à Jérusalem (alors en Palestine mandataire, aujourd'hui en Israël)[1] et de Gittel (Gertrude) Wolpert, née en 1857 à Kelmė en Lituanie et morte le à Jérusalem (alors en Palestine mandataire, aujourd'hui en Israël)[2].

Il fait partie d'une fratrie de six enfants dont Avraham Samuel Finkel (né en 1879 à Slabodka (Kaunas) en Lituanie et mort le 3 septembre 1951 à Jérusalem)[3], Sara Liba Platchinski (née en 1880 à Kelmė, Lituanie et morte en 1941 à Daugavpils, Lettonie)[4], Mariasha Guttel Sher (née en 1881 à Kelmė, en Lituanie et morte le 1er juillet 1959 à Bnei Brak en Israël[5],le rabbin Moshe Reuven Finkel (né en 1884 à Kelmė, en Lituanie et mort le à Hébron)[6], Robert Simeon Finkel (né en 1889 à Kelmė, en Lituanie et mort en 1965 à Détroit, Michigan)[7].

En 1903, il épouse Malka Kamay, née en 1875 et morte le 23 septembre 1958[8]. Elle est la fille du rabbin Eliyahu Baruch Kamai, né le 17 septembre 1840 à Shkod et mort le à Minsk (Biélorussie), rosh yeshiva de la yechiva de Mir[9] et de Rivka Jaffe (Yaffe), née en 1843 et morte en 1909 en Biélorussie[10].

Ils ont cinq enfants : le rabbin Chaim Ze'ev Finkel (né le 28 février 1906 et mort le 15 septembre 1965)[11], Chana Miryam Shmuelevitz (née le 1er août 1907 à Mir, en Biélorussie et morte le à à Jérusalem, en Israël)[12], Avrohom Meir Finkel (né en 1908 à Mir, en Biélorussie et mort le à Varsovie en Pologne)[13], Moshe Finkel (né le et mort en 2004)[14] et le rabbin Beinish Finkel (né en 1911 à Mir, en Biélorussie et mort le à Jérusalem, en Israël)[15].

La yechiva de Mir (Biélorussie)[modifier | modifier le code]

En 1903, Eliézer Yehouda Finkel épouse la fille du rosh yeshiva de la yechiva de Mir. Trois ans plus tard, il devient membre de l'administration de la yechiva. Avec la mort de son beau-père, en 1917, il devient rosh yeshiva.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, la yechiva de Mir est forcée de s'exiler et parvient à atteindre Kobe au Japon puis Shanghai en Chine.

La yechiva de Mir (Jérusalem)[modifier | modifier le code]

Après la guerre, les étudiants de la yechiva de Mir, quittent la Chine et immigrent aux États-Unis, sous la direction du rabbin Chaim Leib Shmuelevitz, le gendre de Eliézer Yehouda Finkel. Ce dernier fonde la nouvelle yechiva de Mir à Jérusalem.

Lorsque Eliézer Yehouda Finkel décède le 19 juillet 1965 (19 Tammouz 5725), son fils, le rabbin Beinish Finkel et son beau-frère, le rabbin Chaim Leib Shmuelevitz deviennent les rosh yeshiva. Chaim Leib Shmuelevitz est considéré comme le principal rosh yeshiva et quand il meurt, son neveu, le rabbin Nachum Partzovitz, le remplace. Le rabbin Beinish Finkel devient Rosh Yeshiva après le décès du rabbin Nachum Partzovitz. À la mort du rabbin Beinish Finkel en 1990, son neveu et gendre, le rabbin Nathan Tsvi Finkel devient Rosh Yeshiva. Après la mort soudaine de ce dernier, le , son fils aîné, le rabbin Eliézer Yehouda Finkel, est nommé comme successeur de son père.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]