Elf (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Elf.
Elf
Autre nom The Electric Elves, The Elves
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Blues rock[1], hard rock[2]
Années actives 19671975
Composition du groupe
Anciens membres
  • Ronnie James Dio (†)
  • Gary Driscoll (†)
  • David Feinstein
  • Doug Thaler
  • Nick Pantas (†)
  • Micky Lee Soule
  • Craig Gruber (†)
  • Steve Edwards
  • Mark Nauseef

Elf est un groupe de blues rock et hard rock américain, originaire de Cortland, à New York. Durant son existence, entre 1967 et 1975, le groupe était mené par Ronnie James Dio.

Biographie[modifier | modifier le code]

C’est en 1967[3] à New York que Ronald James Padavona, qui deviendra plus tard Ronnie James Dio, et Nick Pantas (guitare) dissolvent Ronnie Dio and the Prophets pour former The Electric Elves en compagnie de David Feinstein (cousin de Ronald James Padavona), Gary Driscoll et Doug Thaler. Le groupe sort un single, Hey, Look Me Over, la même année[2].

En 1969, The Electric Elves se rebaptise The Elves juste avant la sortie de son second single Walking In Different Circles. En 1970, le groupe est impliqué dans un accident de voitures qui coûte la vie à Nick Pantas[3]. Doug Thaler reste plusieurs mois à l'hôpital puis quitte le groupe. À la fin de l'année, Mickey Lee Soule rejoint The Elves qui se rebaptise, une nouvelle et dernière fois, Elf. En 1972, coup de chance pour Elf : alors que le groupe est en studio pour l'enregistrement de son premier album, il est découvert par Roger Glover[2] et Ian Paice[3] qui proposent au groupe de le produire. Ce qui sera fait et la même année sort le premier album, Elf, suivi d'une tournée américaine en support de Deep Purple[3].

Au début de 1973, David Feinstein quitte le groupe et est remplacé par Steve Edwards[3]. À la même époque, Ronnie Padavona abandonne à la fois son nom pour son nouveau pseudo Ronnie James Dio ainsi que la basse qui sera reprise par un nouveau musicien, Craig Gruber[3]. En 1974, sortie du second album qui portera deux noms différents : L.A. / 59 aux États-Unis et Carolina County Ball dans le reste du monde. Nouvelle tournée américaine pour Elf en soutien à Deep Purple. Cette année-là, Ronnie James Dio et Mickey Lee Soule participent à l'album The Butterfly Ball and the Grasshopper's Feast de Roger Glover.

Au début de 1975, Elf, qui s'est adjoint le percussionniste Mark Nauseef enregistre son troisième album, Trying to Burn the Sun. En février, alors que l'album n'est pas encore dans les bacs des disquaires, le groupe explose. En effet, Ritchie Blackmore, qui connaît bien le groupe, lui propose de le rejoindre pour former son nouveau groupe Rainbow. Ronnie James Dio, Craig Gruber, Gary Driscoll et Mickey Lee Soule acceptent le deal. Trying to Burn the Sun ne sortira d'ailleurs pas en Grande-Bretagne afin de ne pas concurrencer la sortie du premier album de Rainbow[2].

Membres[modifier | modifier le code]

  • Ronnie James Dio - voix, basse
  • Nick Pantas - guitare (1967-1970)
  • David Feinstein - guitare (1967-1973)
  • Gary Driscoll - batterie
  • Doug Thaler - claviers (1967-1970)
  • Steve Edwards - guitare (1973-1975)
  • Craig Gruber - basse (1973-1975)
  • Mickey Lee Soule - claviers (1970-1975)
  • Mark Nauseef - percussions (1974-1975)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Hey, Look Me Over (sous le nom The Electric Elves)
  • 1969 : Walking In Different Circles (sous le nom The Elves)
  • 1978 : Hoochie Koochie Lady
  • 1972 : Sit Down Honey (Everything Will Be Alright)
  • 1974 : L.A./59

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jeff Perkins, Rainbow – Uncensored on the Record, Coda Books, (ISBN 978-1-908538-57-4), Elf was essentially a blues-rock band performing material that gave Dio the perfect opportunity to display his impressive vocal talent
  2. a, b, c et d Greg Prato, « Elf », AllMusic (consulté le 8 décembre 2011).
  3. a, b, c, d, e et f (en) « Ronny Dio's Early Years », Pavadona.com (consulté le 8 décembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]