Eleonor Constant d'Amphernet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Constant.

Eleonor Constant d'Amphernet
Eleonor Constant d'Amphernet

Naissance 20 novembre 1747
Mortain
Décès 9 janvier 1796 (à 48 ans)
Quimper
Origine Français, Breton
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Flag of Royalist France.svg Chouan
Conflits Chouannerie

Eléonor Constant, baron d'Amphernet, seigneur de Kermadého, né à Mortain le 20 novembre 1747, mort à Quimper le 9 janvier 1796, est un militaire français et un chef chouan pendant la Révolution française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Georges-Michel d'Amphernet, seigneur de Bures et de Bertot, gouverneur de la ville de Mortain et de Jeanne-Pauline du Gretz.

Il épouse en mars 1774 Noëlle-Désirée Le Flo de Branho[1].

Ancien Régime[modifier | modifier le code]

D'Amphernet fut capitaine de cavalerie dans la garde ordinaire du roi, compagnie d'ordonnance des gendarmes bourguignons, puis capitaine de la compagnie des gardes-côtes de Quimper puis de Rosporden[1] en 1767.

Franc-maçon, il fut l'un des membres créateurs de la loge maçonnique La Parfaite Union à Quimper[2] et député de la noblesse au Parlement de Bretagne en 1786[2].

Chouannerie[modifier | modifier le code]

Il n'émigre que très tard. Il rejoignit le régiment du Dresnay, puis se retrouve à Jersey avec son cousin Antoine-Henry d'Amphernet de Pontbellanger, et le chevalier de Tinténiac pour préparer le débarquement des émigrés à Quiberon. Il participe à la mobilisation et au déplacement sur l'île de plusieurs centaines de paysans [réf. nécessaire].

Après le débarquement, il combat lors des guerres de la Chouannerie et tente d'organiser des troupes de chouans dans le Finistère.

Capturé, il est fusillé par les Républicains le 9 janvier 1796 à Quimper[1]'[3].

Source partielle[modifier | modifier le code]

  • Mortain pendant la terreur, 4-6, par Hippolyte Sauvage, Impr. de J. Durand (Avranches),1898-1901.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Sauvage, Hippolyte (1823-1914), Mortain pendant la terreur.... 4-6, Impr. de J. Durand (Avranches), 1898-1901 (lire en ligne), p. 17, 18
  2. a et b Dominique Barbier, Louise du Bot du Grégo: Chouanne, amoureuse, intrigante, 2018, p.171.
  3. Gustave Chaix d'Est-Ange (1863-1923), Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle. XVI. Eas-Eys. - 1918, impr. de C. Hérissey (Évreux), 1903-1929 (lire en ligne)