Elena Pasquinelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Eléna Pasquinelli
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (47 ans)
VolterraVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Elena Pasquinelli (née le à Volterra) est une chercheuse italienne en philosophie, associée de l’institut Jean Nicod, membre de La Main à la pâte et, depuis janvier 2018, membre du Conseil scientifique de l'Éducation nationale français.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1992 à 1995, elle étudie à la faculté de médecine de Pise, où elle obtient un diplôme universitaire en physiothérapie et psychomotricité pour enfants. Son mémoire, sous la direction de Giovanni Cioni, est intitulé « Le contexte de jeux dans le traitement des enfants avec paralysie cérébrale »[1]. Elle poursuit de 1995 à 2000 avec une maîtrise en philosophie obtenue auprès de la faculté de lettres et philosophie de l’université de Pise, avec un mémoire sur « Corps et signification » sous la direction d'Aldo Giorgio Gargani et Paola Bora. Elle obtient ensuite un DEA en histoire des sciences et des techniques, sous la direction de Jean Dhombres au Centre A. Koyré à l'EHESS à Paris, avec un mémoire intitulé « Corps de l'observateur et corps observé. La représentation esthétique dans la dermatologie de Jean-Louis Alibert (1768-1837) ». Enfin, en 2006 elle obtient un doctorat de recherche en philosophie à l'institut Jean Nicod sous la direction de Roberto Casati (Institut Jean Nicod - CNRS) et Guglielmo Tamburrini (Université de Pise) avec une thèse intitulée « An analysis of the notion of illusion and illusory phenomena : illusions in haptic, dynamic, kinesthetic touch »[2].

Elle s'attache à combattre les neuromythes[3].

Elle travaille de 2002 à 2003 au laboratoire PERCRO (PERCeptual RObotics). Elle participe en 2004 en tant que chercheuse postdoctorale au projet européen Enactive Network[4]. Elle est chercheuse associée à l'Institut Jean Nicod (EHESS-ENS-CNRS) depuis 2006[réf. nécessaire].

Elle mène des recherches au sein de l'Institut d'études de la cognition, à l'école normale supérieure de Paris[réf. nécessaire].

Depuis 2012 Elena Pasquinelli est membre de l'équipe de la Fondation La main à la pâte où elle s'intéresse à l'éclairage que donnent les sciences cognitives sur l'apprentissage. Elle contribue notamment à élaborer des activités de classe à l'usage des enseignants, sur le thème du fonctionnement du cerveau, puis sur le développement de l'esprit critique chez les élèves.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • L'illusion de réalité. Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ne saurait être que fortuite, 2012
  • Les écrans, le cerveau... et l'enfant, guide pédagogique, éditions Le Pommier, 2013, avec Gabrielle Zimmermann, Béatrice Descamps-Latscha et Anne Bernard-Delorme.
  • Du labo à l’école : science et apprentissage[7], essai, éditions Le Pommier, 2014.
  • Mon cerveau ce héros - mythes et réalité[8], éditions Le Pommier, 2015.
  • Esprit scientifique, esprit critique (tome 1)[9], guide pédagogique, éditions Le Pommier, 2017, avec Gabrielle Zimmerman et Mathieu Farina.
  • Comment utiliser les écrans en famille. Petit guide à l'usage des parents 3.0[10], éditions Odile Jacob, 2018.
  • Esprit scientifique, esprit critique (tome 2)[9], guide pédagogique, éditions Le Pommier, 2018, avec Mathieu Farina et Gabrielle Zimmerman.

Références[modifier | modifier le code]

  1. CV
  2. Thèse de doctorat, 2006, notice sur theses.fr [1].
  3. (en) Elena Pasquinelli, « Neuromyths: Why Do They Exist and Persist? », Mind, Brain, and Education, vol. 6, no 2,‎ , p. 89–96 (ISSN 1751-228X, DOI 10.1111/j.1751-228X.2012.01141.x, lire en ligne, consulté le 17 janvier 2018)
  4. EU FP6 Project IST-2004-002114-ENACTIVE
  5. Remise du prix Le goût des sciences 2015
  6. Florence Rosier, « Un Conseil scientifique pluridisciplinaire pour l’école », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 17 janvier 2018).
  7. « Eléna Pasquinelli, "du labo à l’école : science et apprentissage" », sur educavox, (consulté le 15 janvier 2018)
  8. « Notre cerveau est-il moins extraordinaire que nous le croyons ? », France Culture,‎ (lire en ligne, consulté le 17 janvier 2018)
  9. a et b « Les sciences : une “boîte à outils” pour l’esprit critique (La main à la pâte) » VousNousIls », sur www.vousnousils.fr (consulté le 19 janvier 2018)
  10. « Comment utiliser les écrans en famille »

Liens externes[modifier | modifier le code]