Eleftherna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eleftherna
Éleutherne
Eleftherna
Localisation
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Coordonnées 35° 19′ 15″ nord, 24° 39′ 52″ est

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Eleftherna
Eleftherna

Eleftherna, Eleutherna, parfois Éleutherne (en grec : Ελεύθερνα) est une cité antique de Crète, dans l'actuelle Grèce. Elle se situe dans l'actuel nome de Rethymnon, dans le district d'Arkádi, à 25 kilomètres au sud-est de Rethymnon, à une dizaine de kilomètres au nord-est du monastère d'Arkadi. Le site occupe une arête du mont Psiloritis, à environ 380 mètres d'altitude.

Histoire[modifier | modifier le code]

La cité est fondée par les Doriens au IXe siècle av. J.-C. à la croisée des routes entre Kydonia, Knossos et le sanctuaire du Mont Ida. L'étymologie de son nom est à rapprocher de la divinité Éleuthère, l'un des Courètes.

Des fouilles menées durant les années 1990-1992 ont révélé dans une nécropole la pratique de sacrifices humains aux alentours de 700 av. J.-C. Dans une série de bûchers, un squelette de jeune fille a été découvert près de l'un d'eux, et le squelette d'un homme décapité près du corps d'un guerrier. Cette pratique évoque les funérailles de Patrocle dans l'Iliade[1].

Eleftherna est l'alliée de Philippe V de Macédoine contre Rhodes et Knossos au cours de la guerre crétoise au IIIe siècle.

Lors de la conquête de l'île par les Romains, la cité est assiégée et ne tombe aux mains de Quintus Caecilius Metellus qu'à la suite d'une trahison. La cité se développe jusqu'à la période romaine, pendant laquelle sont élevés bains, villas et autres bâtiments publics. La ville prospère jusqu'au tremblement de terre de 365. Pendant la période byzantine, la ville est le siège d'un évêché et une basilique y est élevée au milieu du VIIe siècle. Mais les raids arabes du VIIIe siècle et un nouveau séisme en 796 provoquent le déclin de la cité.

Musée[modifier | modifier le code]

Un musée archéologique sera inauguré le sur le site de l'antique Éleutherne[2]. Selon les mots de Nicolas Stambolidès, professeur à l'Université de Crète et directeur du musée d'art cycladique, ce musée est le seul en Grèce à pouvoir présenter des objets caractéristiques de l'époque d'Homère, et à révéler ainsi l'exactitude des vers de l'Iliade qui décrivent le bûcher des funérailles de Patrocle, préparé selon la tradition crétoise par Idoménée et Mérion[3].

La Dame d'Auxerre est supposée être originaire d'Eleftherna.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Claude Poursat, La Grèce préclassique, Le Seuil, « Points », 1995, p. 115.
  2. (el) Voir l'article sur le site grec tovima.gr
  3. Homère, Iliade [détail des éditions] [lire en ligne], XV.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :