Electrostar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Electrostars sont le nouveau matériel standard de nombreuses lignes de la banlieue de Londres.

L'Electrostar est une rame automotrice électrique britannique construite par Bombardier, précédemment ADtranz. Depuis la privatisation de British Rail, elle est devenue la plus courante des nouvelles rames automotrices électriques en Grande-Bretagne. Ses différentes variantes, classées dans les séries 357, 375, 376, 377, 378 (ou Capitalstar), et, prochainement, les 379 sont communes sur les lignes à fort trafic autour de Londres et dans la région du Sud-Est de l'Angleterre. Les rames Turbostars, très apparentées, sont de leur côté les plus communes des nouvelles rames automotrices diesel de la période post-privatisation. La plupart des rames Electrostar ont été assemblées dans l'usine Bombardier de Derby (Angleterre).

L'Electrostar a aussi été choisi pour le système Gautrain en Afrique du Sud, un nouveau chemin de fer devant relier Johannesburg, Pretoria et l'aéroport international de Johannesburg. Les rames seront assemblées par UCW Partnership en Afrique du Sud à partir de composants fabriqués à Derby[1].

Variantes du parc Electrostar[modifier | modifier le code]

Classe Exploitant Mise en service Nombre Alimentation Caisses Configuration des portes Intercommunication
357 c2c
(à l'origine LTS Rail)
1999 72 Courant alternatif 4 Grand-volume Non
375
377*
Southeastern, Southern
(à l'origine Connex)
1999 294 Courant continu** 3 or 4 Grand-volume Oui
376 Southeastern 2000 36 Courant continu** 5 Grand-volume Non
377 Southeastern 2004 Grand-volume
378 Transport for London 2009 20 + 37 CC + bicourant 4 + 3 Escalier escamotable
379 Greater Anglia 2011 30 4 Grand-volume
387 Great Western Railway

Gatwick Express

Great Northern

c2c

2014 107 Grand-volume

* Les Classes 375 et 377 diffèrent seulement par leur configuration d'attelage et par d'autres équipements secondaires, toutes les rames construites comme Classe 375 ont par la suite été converties en Classe 377.
** Quarante-cinq rames des sous-séries 375/6 et 377/2 sont bicourant, et d'autres ont été prévues pour pouvoir être converties ultérieurement au courant alternatif.

Lignes desservies par les Electrostar[modifier | modifier le code]

Southeastern[modifier | modifier le code]

Les rames Classe 465/9 avec des premières classe modernisées ont remplacé les Electrostars sur ces lignes de la banlieue extérieure :

Southern[modifier | modifier le code]

Lignes principales[modifier | modifier le code]


Grande banlieue[modifier | modifier le code]

  • Londres-Victoria - Horsham via Dorking
  • Londres-Victoria - East Grinstead
  • London Bridge - Horsham via East Croydon

Les Classe 377 sont parfois rencontrées aux heures de pointe sur des services de banlieue, tels que :

  • Londres-Victoria - Dorking via Sutton
  • Londres-Victoria - Epsom Downs

Ces rames peuvent également circuler de nuit sur les services de Southern entre Londres-Victoria et Brighton à 1 h et 4 h du matin, desservant Clapham Junction, East Croydon, Horley, Gatwick Airport, Three Bridges.

London Overground[modifier | modifier le code]

Banlieue nord-est de Londres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrick Laval, « Bombardier aménage les rames Overground façon métro », Ville, Rail & Transports, no 501,‎ , p. 70-71 (ISSN 2104-0028) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Voir aussi[modifier | modifier le code]