Elchanon-Leonardus Verveer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Glaspalast München, 1889

Elchanon-Leonardus Verveer (La Haye, 19 avril 1826-La Haye, 24 août 1900) est un peintre hollandais, frère de Samuel-Leonardus Verveer.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de son frère et de Herman Frederik Carel ten Kate, il s'installe comme graveur sur bois à Bruxelles en 1845 et y est l'auteur des gravures du Juif errant d'Eugène Sue puis revient à La Haye où il expose à diverses reprises, certaines de ses œuvres étant acquises par le Musée des beaux-arts de Rotterdam.

Il participe au Salon de 1857. Sa côte de valeur est encore comprise entre 2000 et 13 000 dollars[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

On lui doit de nombreuses toiles dont :

  • The happy return, 1852
  • Visserij Brug, 1858
  • Old sea dog, 1878
  • Awaiting his return, 1880
  • Mother and two young children on a coastal path, looking out to sea, 1881
  • Scène aux enfants dansant en bord de mer
  • Fischer mit Kleinkind am Strand
  • Chickens in the Yard
  • Famille dans les dunes
  • Mère et ses deux enfants
  • A walk in the snow
  • Jeunes pêcheurs près de la mare
  • Young girl standing at an open gate
  • The return of a fishing fleet - Happiness and despair
  • Two Children Carrying Twigs in a Landscape, 1850, Kharkiv Art Museum

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David Charles Preyer, The Art of the Netherland Galleries, 1908, p. 165
  • John Denison Champlin, Jr, Cyclopedia Of Painters and Paintings, 1927, p. 362
  • Bénézit, 1955
  • Isidore Singer, Cyrus Adler, The Jewish encyclopedia, 1964, p. 423
  • Kharkivsʹkyĭ khudoz︠h︡niĭ muzeĭ, Kristi A. Nelson, Dutch drawings and watercolors from the Kharkiv Art Museum, 1997, p. 54

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adrian M. Darmon, Around Jewish Art: A Dictionary of Painters, 2003, p. 112

Liens externes[modifier | modifier le code]