Elafonísi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Elafonísi
Ελαφονήσι (el)
L'île d'Elafonísi, en arrière-plan.
L'île d'Elafonísi, en arrière-plan.
Géographie
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Localisation Mer de Libye (Mer Méditerranée)
Coordonnées 35° 16′ 09″ N, 23° 31′ 57″ E
Superficie 0,3 km2
Côtes 4,1 km
Point culminant 39 m
Administration
Périphérie Crète
District régional La Canée
Démographie
Population Aucun habitant (2001)
Autres informations
Fuseau horaire UTC+02:00
Géolocalisation sur la carte : Grèce
(Voir situation sur carte : Grèce)
Elafonísi
Elafonísi
Géolocalisation sur la carte : Crète
(Voir situation sur carte : Crète)
Elafonísi
Elafonísi
Île en Grèce

Elafonísi (en grec moderne : Ελαφονήσι) est une île grecque, située en mer de Libye, au sud-ouest de la Crète et à proximité immédiate du rivage. Elle dépend du district régional de La Canée. Par beau temps, il est possible de marcher jusqu'à l'île en passant par les eaux peu profondes. L'île est une réserve naturelle protégée. Elle est connue pour ses plages de sable rose, créées par des dépôts de micro-organismes pigmentés, induits par les marées et les vagues, qui vivent en symbiose avec les algues indigènes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Guerre d'indépendance grecque[modifier | modifier le code]

Au point le plus élevé de l'île se trouve une plaque commémorant un événement tragique. Le dimanche de Pâques du , plusieurs centaines de Grecs, principalement des femmes et des enfants, sont tués sur Elafonísi par des soldats ottomans. Pour éviter l'avancée des troupes turques ottomanes, quarante hommes armés s'étaient réfugiés sur l'île avec des femmes, des enfants et des vieillards, où ils attendaient un bateau qui les emmènerait vers les îles Ioniennes. Les soldats ottomans avaient décidé de camper sur la plage en face de l'île. Un de leurs chevaux a marché le long de l'eau peu profonde jusqu'à l'île et les personnes qui se cachaient sur l'île ont été découvertes. Selon plusieurs sources, il y avait entre 640 et 850 personnes au total, dont la plupart ont été tuées et les survivants ont été vendus comme esclaves en Égypte[1],[2].

Naufrage de l'Imperatrix[modifier | modifier le code]

Une grande croix en bois commémore un naufrage survenu le . Il s'agissait d'un bateau à vapeur pour passagers de la Lloyds autrichien, appelé l'Imperatrix. En raison des forts vents du nord-ouest, 38 personnes sont mortes dans un canot de sauvetage qui tentait d'atteindre le rivage. Elles ont toutes été enterrées sur l'île. L'Imperatrix repose toujours au fond de la mer, devant la côte, et c'est la raison pour laquelle un phare a été construit sur une colline de l'île[3].

Le phare a été détruit, pendant la Seconde Guerre mondiale par les troupes d'occupation allemandes[4].

Tourisme[modifier | modifier le code]

La vaste plage en face d'Elafonísi est l'une des plus belles et des plus célèbres de Crète. L'hébergement sur place est limité et, à la belle saison, des centaines de baigneurs s'y rendent en voiture chaque jour depuis la côte nord.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (el) « Elafonísi », sur Ta Néa [lien archivé] (consulté le ).
  2. (el) « Ιστορία της Κισσάμου » [« Histoire de Kissamos »], sur le site kisamos-chania.gr [lien archivé] (consulté le ).
  3. (en) « Imperatrix The Wreck », sur le site imperatrix.co.uk [lien archivé] (consulté le ).
  4. (el) « Kissamoslive », sur le site clubs.pathfinder.gr [lien archivé] (consulté le ).

wikilien alternatif2

Les coordonnées de cet article :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]