El Tri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
El Tri
Description de cette image, également commentée ci-après
Alex Lora, sur scène avec le groupe en 2006.
Informations générales
Autre nom Three Souls in My Mind
Pays d'origine Drapeau du Mexique Mexique
Genre musical Rock, rock 'n' roll, rock psychédélique, hard rock, blues rock
Années actives Depuis 1968
Labels Discos Cisne/Raff, WEA International
Composition du groupe
Membres Alex Lora
Chela Lora
Eduardo Chico
Oscar Zarate
Rafael Salgado
Ramon Perez

El Tri est un groupe de rock mexicain, originaire de Mexico. Le leader du groupe est Alejandro Lora, chanteur et auteur de la majorité des chansons de ce groupe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Three Souls in My Mind[modifier | modifier le code]

Le nom de Three Souls in My Mind, également noté sous les initiales TSIMM, est à l'origine choisi pour prendre à contre-pied les noms à rallonge habituellement adopté par les groupes de rock 'n' roll[1]. Initialement composé d'Alejandro Lora à la basse, Memo Berea à la guitare solo et au chant, Ernesto de Leon à la guitare solo, et Carlos Hauptvogel à la batterie, le groupe est accompagné sur quelques albums par Arturo Labastida au saxophone, et Carlos Martinez à la trompette. Sergio Mancera joue aussi de la guitare sur quelques albums. Ils jouent leur premier concert en octobre 1968[2] et comptent 15 albums au label Discos y Cintas Denver (RAFF) avant de changer de nom en 1985.

Le rock mexicain étant considéré par la presse et le public international comme « non authentique » orsqu'il était chanté en espagnol, Three Souls reprend des morceaux de groupes américains en anglais. Cependant, Festival de Avándaro, appelé le « Woodstock de Mexico », ils mêlent les langues, chantant d'abord en anglais puis en espagnol. Lors qu'il leur ai demandé pourquoi ils ont changé pour chanter en espagnol, Lora répond que c'était important pour le public de comprendre le message des morceaux[3].

El Tri[modifier | modifier le code]

En 1985, TSIMM se scinde en Three Souls in My Mind avec Carlos Hauptvogel, et El Tri avec Alex Lora. Sous Hauptvogel, TSIMM enregistre quatre albums studio et une compilation considérablement appréciés, et El Tri d'Alex Lora devient le premier groupe de rock mexicain certifié disque d'or avec l'album Simplemente, qui comprend leur premier single, Triste canción. En 1986, leur morceau Vicioso del rocanrol devient un succès au Pérou atteignant le top des charts radio, et leur permettant de jouer deux concerts au Plaza de Toros Acho, auquel ils y retournent un an plus tard pendant une tournée dans sept villes. La même année, le groupe est invité par Miguel Ríos à participer au First Iberoamerican Rock Encounter au Palais des Sports de Madrid, en Espagne ; avec d'atres représentants du Chili, Venezuela, d'Argentine et d'Espagne. Vers 1992, les albums du groupe sont certifiés disques d'or au Mexique[4].

Les États-Unis sont aussi un point stratégique de leur carrière, où ils jouent dans des villes comme New York, Chicago, Houston, et tout l'État de la Californie, par exemple au Fillmore de San Francisco. En 2003, ils sont nommés dans la catégorie du meilleur album aux Latin Grammy Awards, diffusé depuis Miami[5].

En 2004, Los Angeles Times considère que le groupe possède « légion de fans loyaux » et qu'il a « vendus des dizaines de millions d'albums en Amérique latine », en contraste avec la rupture de contrat avec leur label[6].

Discographie[modifier | modifier le code]

Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (août 2018). Découvrez comment la « wikifier ».

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • Más allá del bien y del mal (2005)
  • Alex Lora-El Tri 35 años después (en direct) (2004)
  • Unplugged (en vivo 1995) (2004)
  • Las numero uno del TRI 1968/2003 (compilation) (2003)
  • No te olvides de la banda (2003)
  • Sinfónico 2 (2001)
  • No podemos volar (2000)
  • Sinfónico (en direct) (1999)
  • Fin de siglo (1998)
  • Cuando Tú No Estás (1997)
  • Hoyos en la bolsa (1996)
  • Un cuarto de siglo (en direct) (1995)
  • Una rola para los minusválidos (1994)
  • 25 Años (1993)
  • Indocumentado (1992)
  • En vivo y a todo calor! (1991)
  • Una leyenda viva llamada El Tri (1990)
  • Alex Lora-El Tri 21 Años después (1989)
  • En vivo desde la carcel de santa martha (1988)
  • Otra tocada más (1987)
  • Niño sin amor (1986)
  • Hecho en México (1985)
  • Simplemente (1984)

DVD[modifier | modifier le code]

  • Sinfónico (1999)
  • Esclavo del Rock and Roll (2002) Documentaire
  • Exitos en Video (2002)
  • El Tri/Alex Lora 35 Años En Vivo (2004)
  • El Tri Unplugged (en vivo 1995) (2004)
  • Lo Mejór de El Tri (2005)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Celeste Fraser Delgado, « Don't Fade Away: Mexican classic rock will never die », Miami New Times, (consulté le 2 août 2010)
  2. Erasmo Geura, « El Tri: 39 and 'rockeando' », New York Daily News, (consulté le 2 août 2010)
  3. CBS Interactive, « Three Souls in My Mind » (consulté le 17 octobre 2013)
  4. Jose Enrique Fernandez et John Lannert, « Homegrown Mexican Rock Thrives Against the Odds », , p. 58
  5. Cordelia Candelaria, Peter J. García et Arturo J. Aldama, Encyclopedia of Latino popular culture, Greenwood Publishing Group, (ISBN 978-0-313-33211-1, lire en ligne), p. 692.
  6. Marla Dickerson, « For Mexican musicians, a sad song; Piracy exacts toll on an industry with proud past », The Boston Globe, (consulté le 2 août 2010)

Lien externe[modifier | modifier le code]