El Matrag

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

El Matrag (الماتراق)
Art martial
Entraînement de matrag
Entraînement de matrag

Domaine Combat
Forme de combat Degré de violence des duels : semi-contact, full-contact.
Pays d’origine Drapeau de l'Algérie Algérie
Fondateur Guerriers Berbères (Amazigh)

El Matrag (traduit littéralement de la Derja par « bâton[1] ») est un art martial et un sport de combat traditionnel originaire d'Algérie faisant intervenir comme seul arme un long, fin et solide bâton. Cet art martial est surtout pratiqué dans la région de l'Oranie[1].

Principe[modifier | modifier le code]

Deux joueurs s'y affrontent en utilisant un long bâton (ou une canne), dans un affrontement où l'on marque des points en touchant son adversaire sur différentes parties du corps (au nombre de 14) et en déjouant les attaques de l'adversaire. Cette pratique ancestrale remonte aux traditions guerrières des berbères qui maniaient ce bâton en forme d'épée afin de s'entraîner au combat. Les règles sont simples et il est très rare de constater des dégâts car les sportifs maîtrisent parfaitement l'art de l'esquive. Le côté le plus spectaculaire du jeu réside dans la manière avec laquelle les « sportifs » font tournoyer et virevolter leurs armes[2].

Techniques[modifier | modifier le code]

Les bases du matrag[modifier | modifier le code]

Les coups élémentaires utilisés dans la matrag sont au nombre de 4 :

  1. La tarcha dakhlaniya qui consiste à la frappe intérieure;
  2. La tarcha barrania qui consiste à la frappe extérieure;
  3. La lahiya qui consiste à la frappe inférieure;
  4. Le ras qui consiste à la frappe supérieure.

Les 14 coups corporels[modifier | modifier le code]

Les 14 coups corporels visent à toucher les points vitaux et sensibles du corps humain avec rapidité et force :

  1. La face droite du visage;
  2. Le tibia de la jambe gauche;
  3. Le coude du bras droit;
  4. Le menton;
  5. Le front;
  6. Les mains;
  7. L'épaule droite;
  8. La face gauche du visage;
  9. Le tibia de la jambe gauche;
  10. Le coude du bras gauche;
  11. Le menton;
  12. Le front;
  13. Les côtes gauches;
  14. Les côtes droites.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

Vidéo YouTube: https://www.youtube.com/watch?v=X21Nj-oaNl4

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le français en Algérie: Lexique et dynamique des langues, Edition Duculot, (lire en ligne)
  2. Tegguer Kaddour, « Forêt de M’sila : Des exhibitions en plein air pour la promotion d’ « El Matreg » », sur El Watan (consulté le 11 août 2010) « Forêt de M’sila : Des exhibitions en plein air pour la promotion d’ « El Matreg » »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)