El Hadj Sy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sy.
Ne doit pas être confondu avec El-Hadji Malick Sy.
El Hadj Sy
2017-06-07 El Hadji Sy by Olaf Kosinsky-3.jpg
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (64 ans)
DakarVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
El Hadj Moussa Babacar SyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
École nationale des Arts de Dakar (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement
École de Dakar, Laboratoire Agit'Art (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

El Hadj Sy (ou El Sy) – de son nom complet El Hadj Moussa Babacar Sy –, né le à Dakar, est un peintre sénégalais contemporain. On le rattache à la deuxième génération issue de l'« École de Dakar »[1], mais il préfèra – au sens propre – « donner un coup de pied » à ce legs en commençant par peindre avec ses pieds et redonna sa place au corps dans la peinture[1]. Avec Issa Samb, il est le cofondateur du mouvement « Agit Art »[2]. Au milieu des années 1980, il expérimente de nouveaux matériaux, utilisant de rugueux sacs de riz en toile de jute dont il apprécie la texture poreuse et sur lesquels il applique parfois du goudron noir et de la cire de bougie[1]. Il se distingue aussi par la taille de ses compositions.

En collaboration avec Friedrich Axt, il a publié en 1989 une Anthologie des arts plastiques contemporains au Sénégal[3].

Sélection d'œuvres[modifier | modifier le code]

  • People, 1995
  • Bags 1 et Bags 2, 1995
  • Bourgeons, 2000
  • L'oiseau, 2000
  • Le maire ou La danseuse, 2002
  • Le container, 2002
  • Glissements d'identité, 2003
  • Le bateau ou le cercueil collectif, 2003 (volume mobile)
  • Contemplation, 2003
  • Archéologie marine : 'le blues du djoola', 2004
  • La tradition des écritures, 2004
  • La prière, 2005
  • La rencontre des saints, 2005
  • De l'écriture à l'image, 2006 (10 tablettes)
  • Le martyre, 2006

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Deuxième génération : 'agit art' », in Bassam Chaïtou, Serge Villain, Trajectoires : art contemporain du Sénégal : collection Bassam Chaïtou, Musée de l'Ifan de Dakar, Kaani, 2007, p. 76-93
  2. Sophie Courteille, Léopold Sédar Senghor et l'art vivant au Sénégal, L'Harmattan, Paris, 2007, p. 123-125 (ISBN 9782296160897)
  3. Anthologie des arts plastiques contemporains au Sénégal, Museum für Völkerkunde, Francfort-sur-le-Main, 1989, 278 p. (ISBN 3-88270-370-9)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Elisabeth Harney, « Un griot moderne ? », in Bassam Chaïtou, Serge Villain, Trajectoires : art contemporain du Sénégal : collection Bassam Chaïtou, Musée de l'Ifan de Dakar, Kaani, 2007, p. 76-93 (catalogue d'exposition)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]