El Ganso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
El Ganso
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Castille-et-León Castille-et-León
Province León Province de León
Comarque La Maragatería (es)
Code postal 24718
Démographie
Population 36 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 42° 27′ 45″ nord, 6° 12′ 24″ ouest
Altitude 1 010 m
Divers
Saint patron Apóstol Santiago
Saint Jacques
le 25 juillet
Virgen de los Remedios
Vierge des Remèdes (es)
Virgen del Camino
Vierge du Chemin (es)
le 15 août
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Castille-et-León

Voir sur la carte administrative de Castille-et-León
City locator 14.svg
El Ganso

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
El Ganso

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
El Ganso

El Ganso est une localité de la commune espagnole (municipio) de Brazuelo, dans la comarque de La Maragatería (es), province de León, communauté autonome de Castille-et-León, au nord-ouest de l'Espagne.

Cette localité est une halte sur le Camino francés du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de ce village aurait pour origine le mot Cassum qui est attesté au Moyen Âge par un document daté du dans lequel Juan Gotez et son épouse Gelvira Alvitis remettent au monastère de San Pedro de Montes (es), une terre qu'ils possèdent à Turienzo, sur la route de Rabanales, en un lieu nommé Cassum[1]

Le nom actuel du village est attesté deux siècles plus tard, le , dans l'acte d'une donation effectuée par Bartolom‚ Martinez, chantre de la cathédrale d'Astorga[1].

Plus tard, l'étymologie populaire suggéra d'autres origines pour ce nom qui signifie « oie » ou « jars ». Une première explication prétend que « c'était ici qu'étaient gardées les oies de madame la marquise » (era allí donde se guardaban los patos de la Sra. Marquesa)[1]. Une autre interprétation, plus érudite et métaphorique, mais tout aussi subjective, prétend que El Ganso est une case du grand jeu de l'oie que constitue le Pèlerinage de Compostelle[2],[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localités voisines[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1900 2010
204 36

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Pèlerinage de Compostelle[modifier | modifier le code]

Sur le Camino francés du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, on vient de la localité de Santa Catalina de Somoza dans le municipio d'Astorga.

La prochaine halte est la localité de Rabanal del Camino, dans le municipio de Santa Colomba de Somoza, vers le nord-nord-ouest, en passant par le Puente de Panola sur le río de Rabanal et par Benito Cristo de la Vera Cruz.

Monuments religieux[modifier | modifier le code]

Église de Santiago

Patrimoine civil et naturel[modifier | modifier le code]

Personnages célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : principale source

  • (es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « El Ganso » (voir la liste des auteurs).Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (fr) Grégoire, J.-Y. & Laborde-Balen, L. , « Le Chemin de Saint-Jacques en Espagne - De Saint-Jean-Pied-de-Port à Compostelle - Guide pratique du pèlerin », Rando Éditions, mars 2006, (ISBN 2-84182-224-9)
  • (fr)« Camino de Santiago St-Jean-Pied-de-Port - Santiago de Compostela », Michelin et Cie, Manufacture Française des Pneumatiques Michelin, Paris, 2009, (ISBN 978-2-06-714805-5)
  • (fr)« Le Chemin de Saint-Jacques Carte Routière », Junta de Castilla y León, Editorial
  1. a, b, c et d (es)www.astorga.com Maragatería : El Ganso, y los patos de la Marquesa.
  2. « la localidad de El Ganso recuerda una vieja tradición de esotéricos e iniciados que aseguran que El Camino de Santiago es en realidad un gran Juego de la Oca, con sus puentes, esfuerzos, cárceles, posadas peligros y hasta la muerte, pero también con ocas benefactoras, hijas de la suerte. Una de ellas correspondería a El Ganso » (León, paso a paso)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Étape précédente
(4,5 km à pied)
Santa Catalina de Somoza
(Astorga)
Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

(249 km jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle)
Camino francés
Hébergement jacquaire avec accueil Bars, Snacks, Petits-déjeuners Église(s) Autocars
Étape suivante
(7,2 km à pied)
Rabanal del Camino
(Santa Colomba de Somoza)
par le Puente de Panola
sur le río de Rabanal
et par Benito Cristo de la Vera Cruz