El Espinar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

El Espinar
Blason de El Espinar
Héraldique
Drapeau de El Espinar
Drapeau
El Espinar
Vue générale.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Drapeau de Castille-et-León Castille-et-León
Province Drapeau de la province de Ségovie Province de Ségovie
District judic. Ségovie
Maire
Mandat
Javier Figueredo Soto (PP)
2019-2023
Code postal 40400
Démographie
Gentilé Espinariego/a
Population 9 662 hab.[1]
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 43′ 07″ nord, 4° 14′ 52″ ouest
Altitude 1 191 m
Superficie 20 510 ha = 205,10 km2
Distance de Ségovie 30 km
Localisation
Localisation de El Espinar
Localisation dans la province de Ségovie
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Voir sur la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
El Espinar
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Voir sur la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
El Espinar
Géolocalisation sur la carte : Castille-et-León
Voir sur la carte administrative de Castille-et-León
City locator 14.svg
El Espinar
Liens
Site web www.elespinar.es

El Espinar est une commune et ville située 65 kilomètres au nord-ouest de la ville de Madrid, sur le versant nord de la chaîne montagneuse Système central.

Elle appartient à la province de Ségovie et à la communauté autonome de Castille-et-León, et est située à moins de 10 kilomètres de la frontière avec la voisine Communauté autonome de Madrid. Selon le recensement de 2022 (INE), la population de la commune s'élève à 9 662 habitants[2]. Il y a 460 kilomètres depuis la commune vers la frontière franco-espagnole au Irun - Hendaye.


Histoire[modifier | modifier le code]

Il y a des documents écrits en concernant El Espinar depuis le XIe siècle, mais le territoire de la commune a été habité depuis l'âge du fer. En septembre 2016 été trouvé l'ancien village romain de Canto Los Hierros sur une montagne voisine située au sud de la ville, juste à 1700 mètres d'altitude. La colonie datant de l'âge du fer couvrait environ soixante-dix hectares et comprenait une centaine de maisons, quelques traces de murs et pas mal d'objets en ferr. Ce genre d'archéologie préhistorique à une telle altitude est considéré comme unique en Europe[3].

En 1293, a été firmée la charte de commune pour rendre officielle la creation de la ville. La charte de commune a été renouvelée deux fois, en 1317 et en 1368, ce qui a permis El Espinar d'agrandir son territoire communal depuis la montagne El Caloco jusqu'au le col de montagne du Puerto de Los Leones.

Au XVIIe siècle, l'économie et la population ont augmenté en raison de la production de laine de mouton et du remplacement du col de montagne le plus éloigné de La Fuenfría par le plus proche de Los Leones en tant que le meilleur col de montagne pour le trajet routier Madrid - nord-ouest de la péninsule ibérique.

En 1888, le chemin de fer entre Madrid et Segovia a été inauguré, donc, à partir de ce moment-là, moins de temps était nécessaire pour voyager d'El Espinar à Madrid et à Segovia.[4].

Au début du XXe siècle, la ville est devenue de plus en plus célèbre pour les habitants de Madrid comme lieu de vacances d'été tout en évitant les étés plus chauds de Madrid. Au début du 21e siècle, la ville a augmenté sa population alors que de plus en plus de gens de Madrid s'installaient ici pour habiter de façon permanence en tant que navetteurs[5].

Géographie, flore et faune[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune comprend plusieurs localités urbaines et hameaux. Le noyau d'origine, connu comme El Espinar, où se trouvent la mairie et l'église paroissiale, est le plus important et se trouve à environ 5 km de Puerto del León. Les autres localités sont: San Rafael, La Estación de El Espinar et le noyau résidentiel de Los Ángeles de San Rafael, auxquelles il faut ajouter les petits hameaux de Gudillos et de Prados.

El Espinar est situé à l'extrême sud de la province de Ségovie. La ville est entourée par les montagnes du Système Central par le nord, l'est et le sud, et seulement l'ouest et le nord-ouest sont partiellement ouverts sur le plateau nord. L'altitude du territoire de la commune varie de 2169 à 1050 mètres d'altitude sur le niveau de la mer, mais les zones peuplées sont situées entre 1100 et 1200 mètres d'altitude.

Depuis les hauts sommets situées à la limite orientale de la commune, le panorama urbain de Madrid est bien visible quand le ciel est clair. Depuis les sommets situées aux limites ouest et nord, il y a une vue sur le plateau nord. La ville est située dans la haute vallée de Moros, de sorte que la rivière Moros est un affluent de l'Eresma, puis l'Eresma est un affluent du Duero[6].

Flore et faune[modifier | modifier le code]

La flore est de genre méditerranéen montagneuse, mais certains arbres décidues couvrent également certaines zones du territoire communal d'El Espinar. Les montagnes vers le sud et vers l'est sont particulièrement boisées principalement par Pinus Sylvestris, tandis que les montagnes vers le nord et vers l'ouest sont moins boisées par Chêne vert et par les prairies. Les montagnes au-dessus de 1900 mètres sont boisées par des formations arbustives car l'hiver est rude et long, tandis que l'été est court et sec, ce qui empêche presque tout type de grands arbres. D'autre part, dessous 1200 metres, il y a des forêts étroites de Peuplier blanc situées près des nombreux ruisseaus qui irriguent la commune. Les animaux qui habitent la commune sont nombreux : Des sangliers, des chevreuils, des blaireaux, des mustélidés, des renards, l'Aigle botté, l'Aigle royal, le Vautour moine, le Hibou grand-duc, etc. Le papillon Isabelle est endémique des forêts de pin de la commune et est protégée par la Convention de Berne[7].


Climat[modifier | modifier le code]

El Espinar a un climat méditerranéen dégradé par la forte continentalité en raison de sa situation au centre de la péninsule ibérique, et il est également influencé par sa haute altitude sous le niveau de la mer. [8] L'été est chaud mais pas lourd du tout, à l'exception de quelques jours où les vagues de chaleur venant d'Afrique du Nord frappent le centre de la péninsule ibérique. L'été est la saison la plus sèche, car seuls quelques orages peuvent apporter de la pluie. Les orages se produisent généralement en début d'après-midi, mais les orages pendant les chaudes nuits d'été ne sont pas rares du tout. Mai et juin sont généralement les mois les plus orageux de l'année, tandis que janvier et février sont les moins orageux. L'automne et le printemps sont les saisons les plus pluvieuses, tandis que l'hiver est un peu plus sec. Des chutes de neige peuvent survenir de la fin novembre à la mi-avril, et de fortes chutes de neige avec une épaisseur de neige allant jusqu'à 40 centimètres ou plus pendant un jour se produisent habituellement une fois chaque trois ou quatre ans. Les précipitations moyennes annuelles varient de 700 à 900 mm, mais ont tendance à être irrégulières et des sécheresses sévères s'étendant au-delà des mois d'été ne sont pas inconnues. Juillet est le mois le plus chaud avec une température maximale moyenne de 28°C et une minimale moyenne de 13°C ; janvier est le mois le plus froid avec une maximale moyenne de 6º C et une minimale moyenne de -1º C. Pendant les épisodes de grand froid, le record de froid peut descendre jusqu'à -15º C; en revanche, pendant les fortes canicules, le record de chaleur peut atteindre 36°C.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Il y a deux autoroutes à péage et deux routes nationales qui desservent le territoire communal, donc les autoroutes AP-6 et AP-61 et les routes nationales N-6 et N-603. L'AP-6 est l'autoroute qui relie Madrid à l'extrême nord-ouest de l'Espagne jusqu'à La Coruña sur plus de 500 kilomètres, bien que son péage ne s'applique qu'entre le tunnel du Guadarrama et Adanero (environ 35 kilomètres). [9] L'AP-61 est le lien entre El Espinar et Segovia par 33 kilomètres. La route N-6 est l'itinéraire alternatif pour éviter le péage de l'AP-6 pour éviter le péage, et la route N-603 est utile aussi pour éviter le péage de l'AP-61.

L'autobus[modifier | modifier le code]

Il y a un bus municipal qui relie les quatre noyaux de la ville, souvent appelé comme La Carrula par le langage quotidien. Ainsi, il existe deux lignes de bus utilisées pour relier la commune à Segovia et au pôle d'échanges intermodales de Moncloa ; et ils fonctionnent généralement comme des bus directs depuis la commune vers Segovia et Madrid sans arrêts, mais autres fois font leur trajet en s'arrêtant dans toutes les villes et villages intermédiaires. [10]

Chemin de fer[modifier | modifier le code]

La commune d'El Espinar est desservie par le chemin de fer conventionnel entre Madrid et Segovia, non par celui à grande vitesse espagnole. Le chemin de fer a trois haltes et une gare sur le territoire de la commune d'El Espinar, donc ordonnés du sud-est au nord-ouest, il y a les haltes de Gudillos et de San Rafael, la gare d'Estación de El Espinar et la halte de Los Ángeles de San Rafael. La mairie a demandé plusieurs fois d'inclure le chemin de fer à travers la ville dans le réseau de transports en commun de la région de Madrid, mais cela n'a pas été encore fait. [11] Cependant, ce chemin de fer fonctionne "de facto" comme n'importe quel autre chemin de fer de l'agglomération madrilène, car les trains et l'infrastructure sont les mêmes.

Économie[modifier | modifier le code]

El Espinar a tenu un rôle prépondérant pendant l'antiquité avec l'exploitation forestière et la préparation de la laine de mouton[12], bien que depuis le milieu du XXe siècle, la plupart des gens travaillent dans le secteur tertiaire. Les industries alimentaires et de l'aluminium sont vraiment importants dans l'économie d'El Espinar depuis la fin du XXe siècle.

Démographie[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Sites et patrimoine[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]