El Chino (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir El Chino.
El Chino
Titre original Un cuento chino
Réalisation Sebastiàn Borensztein
Scénario Sebastiàn Borensztein
Acteurs principaux
Sociétés de production Pablo Bossi
Juan Pablo Buscarini
Gerardo Herrero
Axel Kuschevatzky
Ben Odell
Pays d’origine Drapeau de l'Argentine Argentine
Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre Comédie dramatique
Durée 93 minutes
Sortie 2011

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

El Chino (Un cuento chino) est un film hispano-argentin réalisé par Sebastián Borensztein, sorti en 2011. Il a fait l'objet d'un remake avec Benoît Poelvoorde intitulé 7 jours pas plus et réalisé par Héctor Cabello Reyes, sorti en 2017.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En Chine, dans le district de Fucheng, une vache tombe du ciel et s'écrase sur un bateau où Jun s'apprête à demander en mariage sa fiancée. La jeune fille est tuée dans l'accident.

En Argentine, à Buenos Aires, Roberto est un homme solitaire et maniaque, qui possède une petite quincaillerie. Il a pour marotte la recherche de faits divers insolites dans les journaux, et résiste aux avances de Mari, la sœur d'une de ses connaissances, très amoureuse de lui.

Un jour, Roberto voit un Chinois jeté hors d'un taxi. Le jeune homme ne parle pas un mot d'espagnol, pas plus que Roberto ne comprend le chinois, mais ce dernier essaie de l'aider et le recueille chez lui, s'écartant de sa vie routinière.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Argentine : 24 mars 2011
Espagne : 17 juin 2011
France : 8 février 2012

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le film est basé sur un fait réel : des membres de l'armée russe avaient volé des vaches en les emmenant par avion. Ils perdirent le contrôle de l'appareil et pour éviter l'accident, ils se délestèrent des animaux en plein vol. La malchance fut telle qu'une des vaches tomba sur un bateau de pêche japonais, l'envoyant au fond de la mer.

Pendant le générique de fin du film, on voit l'extrait du journal télévisé russe, sous-titré en espagnol, relatant la véritable histoire. Le journaliste termine par ces mots « C'est l'information la plus étrange qu'il m'ait été donné de présenter. ».

Liens externes[modifier | modifier le code]