Ekoué Amaïzo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ekoué Amaïzo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
LoméVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Ekoué Amaïzo (né Yves Ekoué Amaïzo le à Lomé) est une personnalité politique togolaise. Il est économiste spécialisé en stratégies, conseil et négociations à l'ONUDI du au . Expert indépendant depuis .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est titulaire d'un doctorat en droit, économie et gestion de l’informatique des organisations de l'Université Lyon 3 en France (Université Jean Moulin) obtenu en 1986. Ceci a été précédé par un Diplôme d’Études Approfondies (DEA) en monnaie, finance et banque en 1983 et une maîtrise en Administration Économique et Sociale avec une spécialisation en gestion des services publics en 1982 à l’université Lyon 2 en France (Université Lumière).

Il est directeur de la collection « Interdépendance africaine » chez Menaibuc - Membre de plusieurs groupes de réflexion : Afrology - African British Business Association - Avenir Nepad Paris et Londres - Le conseil de la Table Ronde des Hommes d’Affaires africains (African Round Table – ABR)- Éminente Personnalité de l’Union africaine... Il y traite des questions d'Économie, de politique et du développement du continent africain.

Publications[modifier | modifier le code]

2008, Yves Ekoué Amaïzo (sous la direction de) - La neutralité coupable (L'autocensure des Africains, un frein aux alternatives ?), collection interdépendance africaine, éditions Menaibuc, Paris.

2005, Yves Ekoué Amaïzo (sous la direction de), L'union africaine freine-t-elle l’unité des Africains ? Retrouver la confiance entre les dirigeants et le peuple-citoyen, 390 pages, collection interdépendance africaine, éditions Menaibuc, Paris.

2005, Pauvreté et inégalité : opportunités asymétriques dans la création de la richesse, contribution au livre collectif en allemand de Karl Acham (Hg.), Les défis socio-culturels du XXIe siècle, édition Passagen Verlag, Vienna, Austria, pp. 13-54.

2004, Pauvreté et VIH/Sida : contribution en anglais au livre collectif sous la coordination de Bade Onimode et al., African Development and Governance Strategies in the 21st Century, Publisher Zed Books, UK and ACDESS, Nigeria, pp. 174-188.

2002, Yves Ekoué Amaïzo (sous la coordination de), L’Afrique est-elle incapable de s’unir ? Lever l’intangibilité des frontières et opter pour un passeport commun, Collection interdépendance africaine, éditions l’Harmattan, Paris, 642 pages ;

1998, Yves Ekoué Amaïzo, De la dépendance à l’interdépendance. Mondialisation et marginalisation : une chance pour l’Afrique ? "Collection interdépendance africaine", éditions l’Harmattan, Paris : 432 pages, voir notamment le chapitre sur "Ambivalence dolosive des règles du jeu du commerce mondial et rythme d’intégration", pp. 292-331.

Lignes directrices de la collection :

La collection Interdépendance africaine est ouverte à toute personne désireuse de participer intellectuellement à la transparence de l'information circulant sur l'Afrique. La situation actuelle de l'Afrique est la résultante d'une histoire et de pratiques privilégiant l'avoir sur l'être, quand il ne s'agit pas du paraître. Face aux échecs passés de l'organisation de l'unité africaine, l'absence de prise de conscience collective va de pair avec l'absence d'organisation de l'interdépendance entre Africains et non-Africains. Ceci explique, entre autres, les heurs et malheurs de ce continent. Œuvrer pour la paix, la sécurité et le bien-être des populations les moins privilégiées et sans voix ne peut se faire sans soutenir la pensée critique et alternative sur l'Afrique.

Dans un monde de plus en plus interdépendant, les Africains doivent trouver dans cette collection des repères pour mieux se positionner dans un monde de compétition et de performance qui laisse, sur les bas-côtés, les faibles et ceux qui tardent à s'organiser collectivement. Dénoncer la ventrologie, la non-transparence et l'impunité, c'est œuvrer pour l'avènement d'une société de confiance.

Liens externes[modifier | modifier le code]