Eko des garrigues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Eko des Garrigues
Description de l'image Ekodesgarrigues.gif.
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Siège social

BP 5555
34070 Montpellier Cedex 03

France
Slogan L'unique alternative aux radios soupes !!
Langue Français
Site web www.ekodesgarrigues.com
Historique
Création 1975
Diffusion hertzienne
AM  Non
FM  Oui
RDS  Oui
Diffusion câble et Internet
Streaming  Oui

L'Eko des Garrigues est une radio associative non commerciale française de catégorie A. Alternative, d'avant-garde, elle est née dans l'Hérault et diffuse sur Montpellier, Nîmes, Sète depuis 1975.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Eko des Garrigues, pirate de 1975 à 1981, associative depuis 1977, diffuse depuis la garrigue et[1] sous la menace des autorités, des heures et des heures de programmes alternatifs enregistrés via des émetteurs portables et mobiles de fabrication artisanale[2]. Elle émet sans discontinuer dès l'arrivée au pouvoir du président François Mitterrand en mai 1981, depuis Montpellier. Résolument non-commerciale[3], elle émet depuis sans aucune publicité[4]. En 2011, Télérama la classe dans top 10 des radios qui ont encore un peu de l'esprit « radios libres[5] ». En 2015, malgré le soutien de la ville de Montpellier[6] et du ministère de la culture, la radio fait face à des difficultés financières et lance un appel aux dons[7]. L'Eko des Garrigues est composé d'une quarantaine de bénévoles et d'un salarié permanent[8].

Programme[modifier | modifier le code]

La programmation de l’Eko des Garrigues est un cocktail de pop, rock, punk ou aux tonalités électroniques, expérimentales et techno[9].

Fréquences[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Radios libres, que reste-t-il de nos pirates? », mediapart (consulté le 10 août 2018) : « pour éviter les saisies de la police »
  2. Guillaume KOSMICKI, Free Party : Une histoire, des histoires, , 728 p. (ISBN 978-2-36054-577-3, lire en ligne)
  3. « L'Eko des Garrigues - Radio associative non-commerciale - 88.5 FM », L'Eko des Garrigues (consulté le 10 août 2018)
  4. « L'Eko des Garrigues cherche des sous » (consulté le 10 août 2018)
  5. https://www.telerama.fr/radio/que-reste-t-il-de-nos-fm,69868.php
  6. « Séance publique du jeudi 19 février 2015 », Conseil Municipal de la Ville de Montpellier (consulté le 10 août 2018)
  7. L'Eko des Garrigues en difficulté
  8. 20minutes.fr/associative-eko-garrigues-fait-face-difficultes-financieres
  9. midilibre.fr/2015/08/04/l-eko-des-garrigues

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]