Ekkyklêma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’ekkyklêma ou eccyclème (grec ancien : ἐκκύκλημα) est un élément pratique et décoratif du théâtre utilisé dans la Grèce antique à partir du Ve siècle av. J.-C.. Avec la mèchanè, c'est la principale machine du théâtre grec antique.

Il s´agit d´une plateforme roulante ou pivotante située dans l'axe de la porte principale de la skènè. Elle « route à l'extérieur une partie de l'espace intérieur »[1] : elle peut montrer « des scènes d'intérieur ou le résultat d'actions qui s'étaient déroulées à l'intérieur »[2].

Les acteurs pouvaient jouer sur cette plateforme, qui produisait, malgré son aspect conventionnel, un grand effet sur le public. Aristophane en parodia l'usage dans Les Acharniens (v. 409).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Demont & Anne Lebeau, Introduction au théâtre grec antique, Livre de Poche, 1996, p. 52.
  2. Jean-Charles Moretti, Théâtre et société dans la Grèce antique, Livre de Poche, 2011, p. 139.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]