Ekeren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité de Belgique
Cet article est une ébauche concernant une localité de Belgique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ekeren
Blason de Ekeren
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers
Arrondissement Anvers
Commune Anvers
Code postal 2180
Zone téléphonique 03
Démographie
Population 22 326 hab. (31/12/2006)
Densité 2 767 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 16′ nord, 4° 25′ est
Superficie 807 ha = 8,07 km2
Localisation
Localisation d'Ekeren au sein d'Anvers
Localisation d'Ekeren au sein d'Anvers

Géolocalisation sur la carte : Province d'Anvers

Voir sur la carte administrative de Province d'Anvers
City locator 14.svg
Ekeren

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Ekeren

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Ekeren
Liens
Site officiel ekeren.antwerpen.be

Ekeren (anciennement Eekeren) est une section de la ville belge d'Anvers située en Région flamande dans la province d'Anvers. Cette ancienne commune a célébré son 850e anniversaire en 2005; son nom Hecerna fut mentionné pour la première fois en 1155.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ekeren, orthographié « Eeckeren » jusqu'en 1937[1], fut une commune autonome avec en propre sa maison communale, son bourgmestre, son conseil communal jusqu'en 1983, date à laquelle elle fusionna comme huit autres communes de banlieue avec la ville d'Anvers.

Le nom Ekeren, comme un Holme dans le quartier, peut-être son origine au IXe siècle lorsque certains Vikings s’il sont établis après avoir utilisé les chênes (= ekarna dans la langue scandinave) pour leurs navires[2].

Hof van Veltwijck, siège du conseil communal

En 2000, le conseil communal d'Anvers créa des conseils communaux supplémentaires ayant pour compétences le sport, la culture, la jeunesse et le troisième âge. Depuis cette décentralisation, la ville d'Anvers comprend neuf sections (la vieille ville, sept communes voisines, et le Bezali fusion de trois localités). Le premier conseil communal d'Ekeren, élu en 2001, était dirigé par Christophe Thomas; le second conseil communal, élu en 2007, par Ronny Kruyniers. Le conseil communal se réunit dans le Hof van Veltwijck du XVIe siècle, qui a subi d'importants travaux de réhabilitation vers 2000; ce vaste ensemble abrite aussi les bureaux administratifs locaux.

Ekeren fut aussi la localité d'origine de l'équipe de football Germinal Ekeren jusqu'à ce que le Germinal fusionne en 1999 avec le K. Beerschot V.A.C. pour devenir le K.F.C. Germinal Beerschot. Le nouveau club est basé au Olympisch Stadion d'Anvers.

Ekeren abrite aussi le conservatoire communal de musique et diction Jozef Pauly, qui comptait environ 2000 élèves en 2004 (avec des antennes dans d'autres sections de la ville d'Anvers, et une dans la proche localité de Kapellen. L'académie héberge plusieurs ensembles musicaux; l'ensemble de flûte Jozef Pauly s'est produit en concert jusqu'en Australie et aux États-Unis. En Belgique, les conservatoires de musique communaux sont distincts du réseau d'éducation publique; les cours de ces conservatoires sont facultatifs et simplement un hobby pour la plupart des étudiants.

Le vaste domaine de 1 km² Oude Landen est un remarquable et très riche parc naturel situé à la limite de la commune d'Anvers. Ce fut jusqu'en 1972 un terrain militaire d'accès strictement interdit, très peu utilisé comme tel, où la nature a été préservée depuis quelques décennies; le domaine contient une riche variété de plantes et d'animaux dans huit petits écosystèmes plus ou moins séparés.

En 1703, Ekeren fut le lieu d'une bataille de la guerre de Succession d'Espagne, dénommée bataille d'Ekeren. Quelques rues d'Ekeren (par exemple, les "Successiestraat", "Vierkerkenstraat" et "Tweekronenstraat") tirent leur nom de cet événement.

Dans les années 1870, la Société anonyme des chemins de fer d'Anvers à Rotterdam procède à la construction d'une ligne de chemin de fer et de la station Ekeren qu'elle met en service le [3]. Le bâtiment voyageurs, construit en 1882 par les Chemins de fer de l'État belge qui ont repris la ligne et la gare en 1872 et ajouté une deuxième voie en 1881[3], est fermé en 1983[4] et depuis inscrit à l'inventaire des monuments du patrimoine en 2014[5].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Naissance à Ekeren.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Ekeren », sur Schenkel,‎ (consulté le 15 janvier 2016).
  2. « EKEREN IN DE 9DE EEUW EN HET BEZOEK DER VIKINGEN », sur vikingenekeren.blogspot.be (consulté le 20 juillet 2016)
  3. a et b « 12 Antwerpen - Roosendaal (NL) », sur Wim Derrider (consulté le 14 janvier 2016).
  4. (nl) « Station Ekeren », sur De Vynck,‎ (consulté le 15 janvier 2016).
  5. (nl) Agentschap Onroerend Erfgoed, « Station Ekeren (ID: 11399) », sur De Inventaris van het Bouwkundig Erfgoed,‎ (consulté le 15 janvier 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]