Eizō Sugawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Eizō Sugawa
Description de cette image, également commentée ci-après
Eizō Sugawa en 1967.
Naissance
Osaka (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Décès (à 68 ans)
Tokyo (Japon)
Profession Réalisateur
Scénariste

Eizō Sugawa (須川 栄三, Sugawa Eizō?), né le à Osaka et mort le à Tokyo, est un réalisateur et un scénariste japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Eizō Sugawa a réalisé 21 films et écrit 11 scénarios entre 1957 et 1990[1].

Il a fait ses études à l'université de Tokyo et s'est marié à l'actrice Akemi Mari (ja).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme assistant réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 1958 : Otona niwa wakaranai: Seishun hakusho (青春白書 大人には分らない?)
  • 1959 : Yajū shisubeshi (野獣死すべし?)
  • 1960 : Yama no kanata ni - Dai ichi-bu: Ringo no hoo: Dai ni-bu: Sakana no seppun (かなたに 第1部リンゴの頬 第2部魚の接吻?)
  • 1960 : Minagoroshi no uta yori: Kenjū yo saraba (みな殺しの歌より 拳銃よさらば?)
  • 1961 : Ai to honoho to (愛と炎と?)
  • 1962 : Aru Osaka no onna (ある大阪の女?)
  • 1962 : Bokutachi no shippai (僕たちの失敗?)
  • 1963 : Taiyō wa yondeiru (太陽は呼んでいる?)
  • 1964 : Kimimo shussega dekiru (君も出世ができる?)
  • 1965 : Kemonomichi (けものみち?)
  • 1967 : Taifu tozakuro (颱風とざくろ?)
  • 1968 : Sarariiman akuto jutsu (サラリーマン悪党術?)
  • 1968 : Nippon ichi no uragiri-otoko (日本一の裏切り男?)
  • 1969 : Burakku comedi (ブラック・コメディ ああ!馬鹿?)
  • 1969 : Nippon ichi no danzetsu otoko (日本一の断絶男?)
  • 1972 : Hyaku-nin no daibōken (百万人の大合唱?)
  • 1973 : Yajū gari (野獣狩り?)
  • 1974 : Yajū shisubeshi: fukushū no mekanikku (野獣死すべし 復讐のメカニック?)
  • 1977 : Nihonjin no heso (日本人のへそ?)
  • 1987 : Hotaru-gawa (螢川?)
  • 1990 : Tobu yume wo shibaraku minai (飛ぶ夢をしばらく見ない?)

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

  • 1957 : Kiken na eiyu (危険な英雄?) de Hideo Suzuki
  • 1958 : Otona niwa wakaranai: Seishun hakusho (青春白書 大人には分らない?)
  • 1963 : Taiyō wa yondeiru (太陽は呼んでいる?)
  • 1965 : Kemonomichi (けものみち?)
  • 1968 : Sarariiman akuto jutsu (サラリーマン悪党術?)
  • 1969 : Burakku comedi (ブラック・コメディ ああ!馬鹿?)
  • 1973 : Yajū gari (野獣狩り?)
  • 1974 : Yajū shisubeshi: fukushū no mekanikku (野獣死すべし 復讐のメカニック?)
  • 1987 : Hotaru-gawa (螢川?)
  • 1990 : Ruten no umi (流転の海?) de Buichi Saitō
  • 1990 : Tobu yume wo shibaraku minai (飛ぶ夢をしばらく見ない?)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) « Filmographie », sur JMDb (consulté le 16 avril 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]