Eimeria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les protistes
Cet article est une ébauche concernant les protistes.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Eimeria est un genre d'organismes unicellulaires appartenant au groupe des apicomplexés, plus particulièrement aux coccidies. Ce sont des parasites intracellulaires[1] de vertébrés et d'invertébrés. Provoquant des pathologies surtout intestinales connues sous le nom de coccidioses, ils peuvent notamment occasionner d'importants dégâts dans les élevages.

Cycle[modifier | modifier le code]

Cycle des coccidies : Identique pour toutes les espèce.

2 phases :

-Biologique : Sexuée et Asexuée.

Multiplication asexuée (Schizogonie) a lieu dans les cellules épithéliales intestinales.

Multiplication sexuée (Gamogonie) aboutit aux œufs fécondés (Ookystes,) rejetés dans l’intestin puis dans le milieu extérieur.

Période prépatente = 4 à 7 jours.

-Non biologique: Asexuée

C’est la Sporogonie, moment ou le parasite acquiert son infestant

Pathologies[modifier | modifier le code]

Espèces et hôtes[modifier | modifier le code]

Le genre Eimeria comporte plus de 1500 espèces décrites.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Taxinomie :

Autres sites :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Intracellulaire : vivant à l'intérieur des cellules.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) CC Wang & RL Stotish (1975), Changes of nucleic acids and proteins in the oocysts of Eimeria tenella during sporulation ; Journal of Eukaryotic Microbiology ; Volume 22, Issue 3, pages 438–443, August 1975 ; Wiley Online Library résumé)
  • (en) RL Stotish & al. (1976), Studies of a glycoprotein in the oocysts of Eimeria tenella. ; Journal of Biological chemistry, vol 251, n°2, 25 janv 1976, pp 302 à 507
  • (en) WANG, C. C., STOTISH, R. L. and POE, M. (1975), Dihydrofolate Reductase from Eimeria tenella : Rationalization of Chemotherapeutic Efficacy of Pyrimethamine. Journal of Eukaryotic Microbiology, 22: 564–568. doi: 10.1111/j.1550-7408.1975.tb05234.x