Eileen Power

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Power.
Eileen Power
Eileen Power.jpg

Eileen Power dans les années 1930.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Eileen Edna LePoer Power, née le et morte le à Londres, est une historienne, économiste et médiéviste britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aînée de deux sœurs, Eileen Power est née à Manchester, dans une famille aisée. Sa mère est fille d'un marchand de textile et son père, fils de pasteur, est courtier[1]. Grâce à une bourse des Travailleurs du textile (Clothworkers Scholarship)[1], elle entre au Girton College à Cambridge[2], premier collège entièrement féminin fondé en 1869. Pendant ses études, elle fait un séjour à Paris pour suivre les cours de Charles-Victor Langlois à l'École nationale des chartes[2],[3]. Elle rentre en France en 1911.

À son retour, elle participe à des meetings de la National Union of Women's Suffrage Societies dont elle est membre[3]. Deux ans plus tard, elle intègre la London School of Economics pour y étudier l'histoire des femmes au Moyen Âge grâce là encore, à une bourse[1], école dont elle deviendra lectrice puis professeur entre 1921 et 1940[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • (en) The Paycockes of Coggeshall, Londres, Mathuen,
  • Gens du Moyen-Âge. Six croquis de la vie ordinaire [« Medieval People »] (trad. de l'anglais par P.-L. Van Berg), Bruxelles, ULB, (1re éd. 1924)
  • (en) avec R.H. Tawney, Tudor Economics Documents. Being Select Documents Illustrating the Economic and Social History of Tudor England, Londres, Universiy of London Historical series,
  • (en) avec Rhoda Power, Boys & Girls of History, Cambridge, Cambridge University Press,
  • (en) avec Rhonda Power, Twenty Centuries of Travel, Londres, Pitman & Sons,
  • (en) Poems from the Irish, Londres, Ernest Benn,
  • (en) avec Rhonda Power, More Boys & Girls of History, Cambridge, Cambridge University Press,
  • (en) avec Rhonda Power, Cities and Their Stories, Cambridge, Cambridge University Press,
  • (en) avec Norman H. Baynes, Europe Throughout the Ages, Londres-New York, Routledge,
  • (en) avec M. M. Postan, Studies in English Trade in the Fifteenth Century, Londres, Routledge,
  • (en) The Wool Trade in English Medieval History. Being the Ford Lectures, Oxford, University Press,
  • Les Femmes au Moyen-Âge [« Medieval Women »] (trad. de l'anglais par J.-M. Denis), Paris, Aubier-Montaigne, (1re éd. 1975)

Sur Eileen Power[modifier | modifier le code]

  • (en) Berg, Maxine, A Woman in History : Eileen Power, 1889-1940, Cambridge, Cambridge University Press,
  • (en) Chibnall, Majorie, « Eileen Edna Le Poer Power (1889-1940) », Women Medievalists and the Academy,‎ , p. 311-321
  • Touati, François-Olivier, Marc Bloch et l'Angleterre, Paris, Boutique de l'Histoire-Les Indes savantes,

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c François-Olivier Touati, Un siècle d'historienne, Paris, Des Femmes-Antoinette Fouque, , « Eileen Power (1889-1940), la grâce du papillon et le travail de l'abeille », p. 247-261
  2. a, b et c Wolff, Philippe, « Nécrologie : Eileen Power, 1889-1940 », Annales, vol. 8, no 2,‎ (lire en ligne)
  3. a et b « Eileen Power », Spartacus Educational, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]