Eiji (Ryūkyū)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Eiji (英慈?, r. 1309-1314) est un roi[1] des îles Ryūkyū[2]

Eiji est le troisième de la lignée de monarques Eisō. Il succède à son grand-père, le roi Eisō, et à son père, le roi Taisei[3]. Les cinq années de son règne à Shuri se déroulent sans incident, mais, après sa mort, l'île est divisée en trois royaumes.

Eiji est le père de Tamagusuku, qui deviendra le premier souverain du royaume de Chūzan dans le centre d'Okinawa[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kerr, George. (2000). 'Okinawa: The History of an Island People, p. 52 sur Google Livres; bien que les dirigeants suprêmes d'Okinawa à commencer par Shunten (c. 1166 -. c 1237) sont communément identifiés comme « rois », Kerr fait remarquer qu'« il est faux d'attribuer à part entière la « royauté » à un chef d'Okinawa dans ces premiers siècles… la primauté distincte d'un individu dû au pouvoir d'une éminente personnalité ou une compétence prééminente dans le maniement des armes ou de la ruse politique est lentement remplacée par des institutions officielles du gouvernement, des lois et des cérémonies, soutenues et renforcées par un respect croissant pour la fonction royale »
  2. Nussbaum, Louis-Frédéric. (2002). 'Japan Encyclopedia p. 172 sur Google Livres; extrait, Eisō est « roi des îles Ryūkyū au XIIIe siècle »
  3. Kerr, p. 51. sur Google Livres
  4. Kerr, p. 59. sur Google Livres

Source de la traduction[modifier | modifier le code]