Eidoloscope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une technique cinématographique
Cet article est une ébauche concernant une technique cinématographique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'Eidoloscope fut l'un des premiers systèmes cinématographiques, créé par Woodville Latham et ses deux fils, pour enrichir leur entreprise, la Lambda Company, à New York, en 1894.


Histoire[modifier | modifier le code]

Initialement nommé Pantoptikon[a], il fut peut-être le premier format de film en widescreen, 1.85:1.

L'appareil est mis au point en décembre 1894[1] et c'est avec lui qu'est réalisé la première projection de film sur le sol américain, le 21 avril 1895[2] ou 22 avril 1895[1] selon les sources. La première projection publique payante a lieu le 20 mai 1895 à New York[3]Broadway), mettant en scène un combat de boxe entre Young Griffo et Charkes Barnett[4]. Les frères Latham ont ensuite continué les projections payantes à New-York puis dans plusieurs villes américaines[4] dont Chicago en août 1895[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Parfois orthographié Panoptikon ou Panopticon.

références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Martin Barnier, En route vers le parlant, Céfal, (ISBN 2-87130-133-6, EAN 9782871301332, SUDOC 069756198, lire en ligne), p. 35
  2. Les origines du cinéma, vol. 1, Éditions Chronique, , 3058 p. (ISBN 9782366020311, lire en ligne), p. 117
  3. Jacques Legrand, Pierre Lherminier et Laurent Mannoni, Chronique du cinéma, Boulogne-Billancourt (France), Jacques Legrand-Editions Chronique, [détail des éditions] (ISBN 9782905969552, lire en ligne), p. 2279
  4. a et b (en) François Albera et Tortajada, Cine-dispositives: essays in epistemology across media, Amsterdam University Press, (lire en ligne), p. 171
  5. (en) Tino Balio, The American Film Industry, The University of Wisconsin Press, , 676 p. (ISBN 978-0-299-09874-2)