Eidoloscope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Eidoloscope fut l'un des premiers systèmes cinématographiques, créé par Woodville Latham et ses deux fils, pour enrichir leur entreprise, la Lambda Company, à New York, en 1894.


Histoire[modifier | modifier le code]

Initialement nommé Pantoptikon[a], il fut peut-être le premier format de film en widescreen, 1.85:1.

L'appareil est mis au point en décembre 1894[1] et c'est avec lui qu'est réalisé la première projection de film sur le sol américain, le 21 avril 1895[2] ou 22 avril 1895[1] selon les sources. La première projection publique payante a lieu le 20 mai 1895 à New York[3]Broadway), mettant en scène un combat de boxe entre Young Griffo et Charkes Barnett[4]. Les frères Latham ont ensuite continué les projections payantes à New-York puis dans plusieurs villes américaines[4] dont Chicago en août 1895[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Parfois orthographié Panoptikon ou Panopticon.

références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Martin Barnier, En route vers le parlant, Céfal, (ISBN 2-87130-133-6, EAN 9782871301332, SUDOC 069756198, lire en ligne), p. 35
  2. Les origines du cinéma, vol. 1, Éditions Chronique, , 3058 p. (ISBN 9782366020311, lire en ligne), p. 117
  3. Jacques Legrand, Pierre Lherminier et Laurent Mannoni, Chronique du cinéma, Boulogne-Billancourt (France), Jacques Legrand-Editions Chronique, [détail des éditions] (ISBN 9782905969552, lire en ligne), p. 2279
  4. a et b (en) François Albera et Tortajada, Cine-dispositives: essays in epistemology across media, Amsterdam University Press, (lire en ligne), p. 171
  5. (en) Tino Balio, The American Film Industry, The University of Wisconsin Press, , 676 p. (ISBN 978-0-299-09874-2)