Ehrenfriedhof de Lübeck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ehrenfriedhof de Lübeck
EF IR162 gesamt2.jpg

Mémorial (1923) Helm ab zum Gebet, en souvenir des soldats du 162e régiment d'infanterie, tombés au champ d'honneur pendant la Première Guerre mondiale (sculpteur : Richard Kuöhl)

Pays
Land
Commune
Adresse
Superficie
5 hectares
Tombes
1882
Mise en service
1914
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Allemagne
voir sur la carte d’Allemagne
Red pog.svg

L'Ehrenfriedhof (cimetière d'honneur en allemand) est un cimetière militaire de Lübeck en Allemagne qui s'étend sur une surface de cinq hectares. Il accueille 1 882 tombes de victimes militaires des deux dernières guerres mondiales.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est au début du mois de novembre 1914 que le sénat de la ville hanséatique de Lübeck décide de l'aménagement d'un cimetière militaire dessiné selon les plans de l'inspecteur des jardins Harry Maasz, au nord du vieux Burgtorfriedhof. Le cimetière prend la forme d'un jardin ovale. Il est agrandi en 1917, puis au cours de la guerre.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le cimetière est encore agrandi de nouveaux territoires, notamment un champ en forme de croix donnant sur la Travemüder Allee, et un autre de forme ovale de l'autre côté. Après le début des bombardements de Lübeck par l'aviation britannique (Royal Air Force Bomber Command), un troisième territoire en forme de croix est ouvert pour les victimes civiles (Opfer Palmarum, 1942). On y remarque depuis 1960 une statue, La Mère, œuvre du sculpteur rhénan Joseph Krautwald.

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Curt von Morgen (1858-1928)
  • Willy Rohr (1877-1930)
  • Paul Burmeister (1898-1942) bénévole de la 1re guerre, disparu 1916, tué 1942

Illustrations[modifier | modifier le code]

  • Pierre mémoriale des anciens du Katharineum tombés en 1914-1918 et en 1939-1945
  • Tombes de soldats de la Seconde Guerre mondiale
  • Sépultures des morts de l'autorité de construction de 1914-1918 et de Lübeck tombés en 1939-1945
  • La Mère, Mémorial aux morts du bombardement de Lübeck à Palmarum 1942 (sculpteur : Joseph Krautwald)
  • Mémorial en souvenir de Julius Leber (enterré à Berlin)
  • Le Guerrier mort de Fritz Behn est un mémoire à beau-frère Hans Küstermann († 11. April 1915 in Vilcey-sur-Trey)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Lübeck.

Source[modifier | modifier le code]