Effet Golem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L’effet Golem est un phénomène psychologique mettant en oeuvre une prophétie autoréalisatrice dans laquelle des attentes moins élevées placées sur un individu le conduisent à de moins bonnes performances[1]. C'est l'inverse de l'effet Pygmalion qui induit des performances supérieures d'un sujet sous l'effet d'une croyance extrinsèque en sa réussite. Il est notamment étudié dans les milieux éducatifs et organisationnels[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Babad, E. Y., Inbar, J., & Rosenthal, R., « Pygmalion, Galatea, and the Golem: Investigations of biased and unbiased teachers », Journal of educational psychology, vol. 74,‎ , p. 459-474 (DOI http://dx.doi.org/10.1037/0022-0663.74.4.459).
  2. (en) Leung, A., & Sy, T., « I Am as Incompetent as the Prototypical Group Member: An Investigation of Naturally Occurring Golem Effects in Work Groups », Frontiers in psychology, vol. 9,‎ (DOI https://dx.doi.org/10.3389%2Ffpsyg.2018.01581)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]