Effet Golem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’effet Golem est un phénomène psychologique mettant en oeuvre une prophétie autoréalisatrice dans laquelle des attentes moins élevées placées sur un individu le conduisent à de moins bonnes performances[1]. C'est l'inverse de l'effet Pygmalion qui induit des performances supérieures d'un sujet sous l'effet d'une croyance extrinsèque en sa réussite. Il est notamment étudié dans les milieux éducatifs et organisationnels[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Babad, E. Y., Inbar, J., & Rosenthal, R., « Pygmalion, Galatea, and the Golem: Investigations of biased and unbiased teachers », Journal of educational psychology, vol. 74,‎ , p. 459-474 (DOI http://dx.doi.org/10.1037/0022-0663.74.4.459).
  2. (en) Leung, A., & Sy, T., « I Am as Incompetent as the Prototypical Group Member: An Investigation of Naturally Occurring Golem Effects in Work Groups », Frontiers in psychology, vol. 9,‎ (DOI https://dx.doi.org/10.3389%2Ffpsyg.2018.01581)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]