Efavirenz/emtricitabine/ténofovir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la pharmacie image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la pharmacie et la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'efavirenz/emtricitabine/ténofovir est la première trithérapie anti-VIH disponible en un seul comprimé quotidien, vendue sous le nom d'Atripla. Il associe trois molécules provenant de laboratoires pharmaceutiques américains : efavirenz (vendu sous le nom de Sustiva par Bristol-Myers Squibb), emtricitabine et fumarate de ténofovir disoproxil (vendus en association sous le nom de Truvada par Gilead Sciences)[1].

Cette triple association en une seule grosse pilule permet de réduire de nombre de comprimés à prendre pour le patient, et entraine par conséquent une meilleure observance du traitement. Par comparaison, lors de leurs débuts en 1995 et 1996, les trithérapies représentaient 25 à 30 comprimés par jour[1].

Lors de son lancement en France en 2009, une boîte d'efavirenz/emtricitabine/ténofovir, représentant un mois de traitement, coutait 834,30 euros, soit la somme équivalant au prix des deux pilules qu'il remplace, il est actuellement à 745,67 [réf. nécessaire].

Le traitement doit être initié par des médecins expérimentés dans la prise en charge de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH).

Aspect et forme[modifier | modifier le code]

Comprimé pelliculé rose, oblong, biconvexe, portant l'inscription « 123 » gravée sur une face et aucune inscription sur l'autre face.

Posologie[modifier | modifier le code]

Star of life caution.svg Wikipedia ne peut se substituer à un avis médical, voir WP:AVM

Adultes : La dose recommandée d'efavirenz/emtricitabine/ténofovir est d'un comprimé à prendre une fois par jour[1] par voie orale[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Arrivée en France de la trithérapie en un seul comprimé », sur www.lemonde.fr, LEMONDE.FR avec AFP,‎ (consulté le 15 mai 2009)
  2. « Médicament Artipla », sur www.e-sante.fr (consulté le 9 juin 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]