Eero Järnefelt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eero Järnefelt
Järnefelt selfportrait.jpg

Autoportrait de Eero Järnefelt

Naissance
Décès
(à 74 ans)
Helsinki
Nationalité
Activité
Formation
Mouvement
Père
Mère
Frères
Kasper Järnefelt (d)
Arvid Järnefelt
Armas JärnefeltVoir et modifier les données sur Wikidata
Sœur


Erik (Eero) Nikolai Järnefelt (né le à Viipuri – mort le à Helsinki) est un artiste-peintre et professeur finlandais. Il est l'un des artistes de la mouvance du nationalisme romantique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pyykkiranta, 1889.
Raatajat rahanalaiset, 1893
(Galerie nationale de Finlande).
Heräävä toivo, 1926, Retable de l'Église de Raahe.

Eero Järnefelt est né à Viipuri. Son père, August Alexander Järnefelt, est officier de l'armée de l'Empire russe (auquel est lié le grand-duché de Finlande) et sa mère Elisabeth Järnefelt est née Elisabeth Clodt von Jürgensburg. Eero Järnefelt a huit frères et sœurs : Kasper, Arvid, Ellida, Ellen, Armas, Aino, Hilja et Sigrid. En 1892, sa sœur Aino Järnefelt se marie avec le compositeur Jean Sibelius. En 1889, lors d'un voyage à Keuruu, il rencontre l'actrice Saimi Swan. Ils se marient en 1890.

Carrière[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1888, Savolaisvene.
  • 1888, Ranskalainen viinitupa.
  • 1889, Kesäyön kuu.
  • 1889, Pyykkiranta.
  • 1890, Pihapiiri.
  • 1891, Heinäkuun päivä, 1891.
  • 1891, Retable de l'église de Keuruu.
  • 1892, Saimi kedolla.
  • 1893, Kaski c'est-à-dire Raatajat rahanalaiset.
  • 1893, Isäntä ja rengit.
  • 1895, Ahvenruoho.
  • 1895, Leikkiviä lapsia.
  • 1896, Retable de l'église de la paroisse de Jyväskylä.
  • 1896, Mathilda Wreden muotokuva.
  • 1897, Taiteilijan pojan Heikki Järnefeltin muotokuva.
  • 1899, Syysmaisema Pielisjärveltä.
  • 1903, Kotimatkalla.
  • 1903, Rantakuva.
  • 1905, Kaislikkoranta.
  • 1905, Maalaiskaupassa.
  • 1906, Juhani Ahon muotokuva.
  • 1908, Retable de l'église de Lieto.
  • 1911, Fresque paysagère Koli du restaurant de la Gare centrale d'Helsinki, 1911 [2].
  • 1916, Salle des fêtes de l'Université d'Helsinki (Aurora-seura).
  • 1920, Salle des fêtes de l'Université d'Helsinki (Flora-juhla).
  • 1922, Portrait du Président Mannerheim, 1922[3].
  • 1923, Kylpijät.
  • 1928, Maisema Kolilta.
  • 1931, Jokimaisema.
  • 1932, Retable de l'église Saint-Jean d'Helsinki.

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fi) Leena Lindqvist, Taiteilijan tiellä – Eero Järnefelt 1863 – 1937, Otava,‎ 2002 (ISBN 951-1-144-66-9)
  • (fi) Marko Topp, Eero ja Saimi Järnefeltin kirjeenvaihtoa ja päiväkirjamerkintöjä 1889-1914, SKS,‎ 2009 (ISBN 978-952-222-113-1)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) Evgenia Petrova, Mir Iskusstva - taiteen maailma, Suomen taiteen museo Ateneum & Valtion venäläinen museo,‎ 1998 (ISBN 951-53-1818-1)
  2. (avec A.W. Finch et Ilmari Aalto)
  3. Conseil d'état - Portraits du Président

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :