Edzard Ernst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edzard Ernst

Edzard Ernst, né à Wiesbaden le 30 janvier 1948, est un médecin naturalisé britannique, formé en Allemagne et en Autriche à la médecine physique et de réadaptation, à l'homéopathie et à la chiropraxie[1], professeur de médecine complémentaire à l'université d'Exeter (Royaume-Uni).

Edzard Ernst a participé à de nombreuses publications médicales et scientifiques[2] dans le domaine des médecines non conventionnelles : homéopathie, ostéopathie, phytothérapie, médecine chinoise, Reiki, etc. D'origine allemande, il est naturalisé britannique depuis 1999[3].

Ernst a été accusé par le secrétaire privé du Prince Charles d'avoir rompu un accord de confidentialité concernant le rapport Smallwood de 2005. L'enquête réalisée par l'Université Exeter a été très désagréable pour lui et bien qu'elle ait accepté son innocence, il dit être devenu persona non grata et ses financements ont été coupés. En 2011 il se retire 2 ans avant la fin de son poste. Ernst a eu plusieurs conflits avec le Prince Charles, l'accusant de vendre des remèdes de détoxication douteux à base de plantes (pissenlit, artichaut)[4], sans fondement scientifique et d'être un « snake oil salesman » (marchand de poudre de perlimpinpin)[3],[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Médecines alternatives, le guide critique, Elsevier, 2005. (OCLC 62609497)
  • Trick or Treatment? Alternative Medicine on Trial, Transworld Publisher 2008. ISBN 978-0-593-06129-9 (avec Simon Singh)
  • Médecines douces : info ou intox ?, Cassini, 2014. ISBN 978-2-84225-208-3. (Trad. fr. du précédent.)
  • The Oxford Handbook of Complementary Medicine, Oxford University Press 2008. ISBN 978-0-19-920677-3
  • Complementary Therapies for Pain Management, An Evidence-Based Approach. Elsevier Science 2007. ISBN 978-0-7234-3400-9
  • The Desktop Guide to Complementary and Alternative Medicine - An evidence based approach, Elsevier Science 2006
  • Homoeopathy: A Critical Appraisal, 1998, ISBN 0-7506-3564-9

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Max Rauner, « Edzard Ernst: Der Homöopathie-Forscher gegen Prinz Charles », Zeit Online,‎ 28 janvier 2012 (lire en ligne)
  2. Liste des publications médicales et scientifiques du Pr E. Ernst indexées dans MEDLINE et consultables grâce à PubMed.
  3. a et b (en) Susanna Rustin, « Edzard Ernst: The professor at war with the prince », the Guardian,‎ 30 juillet 2011 (lire en ligne)
  4. Brigitte Axelrad, La potion magique du prince Charles, Science et pseudo-sciences, article mis en ligne le 25 mars 2009, consulté le 3 mars 2012.
  5. Professor calls Prince Charles, others "snake-oil salesmen"

Liens externes[modifier | modifier le code]