Edzard Ernst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edzard Ernst
Edzard ernst.jpg

Edzard Ernst

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Site web
Distinction
John Maddox Prize (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Edzard Ernst se présentant.

Edzard Ernst, né à Wiesbaden le , est un médecin naturalisé britannique, formé en Allemagne et en Autriche à la médecine physique et de réadaptation, à l'homéopathie et à la chiropraxie[1], professeur de médecine complémentaire à l'université d'Exeter (Royaume-Uni).

Edzard Ernst a participé à de nombreuses publications médicales et scientifiques[2] dans le domaine des médecines non conventionnelles : homéopathie, ostéopathie, phytothérapie, médecine chinoise, Reiki, etc. D'origine allemande, il est naturalisé britannique depuis 1999[3].

Ernst a été accusé par le secrétaire privé du Prince Charles d'avoir rompu un accord de confidentialité concernant le rapport Smallwood de 2005. L'enquête réalisée par l'université d'Exeter a été très désagréable pour lui et bien qu'elle ait accepté son innocence, il dit être devenu persona non grata et ses financements ont été coupés. En 2011 il se retire 2 ans avant la fin de son poste.

Ernst est entré en conflit avec le Prince Charles, l'accusant de vendre, via l'entreprise The Prince’s Trust qui commercialise des produits issus de son exploitation agricole biologique, des remèdes de détoxication douteux à base de plantes (pissenlit, artichaut)[4], sans fondement scientifique et d'être un « snake oil salesman » (marchand de poudre de perlimpinpin)[3],[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Médecines alternatives, le guide critique, Elsevier, 2005. (OCLC 62609497)
  • (en) Trick or Treatment? Alternative Medicine on Trial, Transworld Publisher 2008. ISBN 978-0-593-06129-9 (avec Simon Singh)
  • Médecines douces : info ou intox ?, Cassini, 2014, 408 p. (OCLC 886619515) ISBN 978-2-84225-208-3. (Trad. fr. du précédent par Marcel Blanc)
  • (en) The Oxford Handbook of Complementary Medicine, Oxford University Press 2008. (ISBN 978-0-19-920677-3)
  • (en) Complementary Therapies for Pain Management, An Evidence-Based Approach. Elsevier Science 2007. (ISBN 978-0-7234-3400-9)
  • (en) The Desktop Guide to Complementary and Alternative Medicine - An evidence based approach, Elsevier Science 2006
  • (en) Homoeopathy: A Critical Appraisal, 1998, (ISBN 0-7506-3564-9)
  • (en) A Scientist in Wonderland: A Memoir of Searching for Truth and Finding Trouble, 2015, (ISBN 978-1845407773)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Max Rauner, « Edzard Ernst: Der Homöopathie-Forscher gegen Prinz Charles », Zeit Online,‎ (lire en ligne)
  2. Liste des publications médicales et scientifiques du Pr E. Ernst indexées dans MEDLINE et consultables grâce à PubMed.
  3. a et b (en) Susanna Rustin, « Edzard Ernst: The professor at war with the prince », the Guardian,‎ (lire en ligne)
  4. Brigitte Axelrad, La potion magique du prince Charles, Science et pseudo-sciences, article mis en ligne le 25 mars 2009, consulté le 3 mars 2012.
  5. Professor calls Prince Charles, others "snake-oil salesmen"

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]