Edward William Barton-Wright

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edward William Barton-Wright
Copy of Montage.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
Royaume-UniVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Edward William Barton-Wright (1860 - 1951) était un des premiers pratiquant du Jujitsu et de Judo en Europe. Il créa son propre art martial : le bartitsu (voir en:bartitsu).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né en Inde en 1860, il vécut ensuite en Allemagne et en France. Ingénieur au Japon dans les années 1890, il est initié au jujutsu et au judo de Jigoro Kano. C'est à Londres en 1899 qu'il ouvre son académie de self-defense où il enseigne le Bartitsu, un art martial de son invention à base de boxe anglaise et française, de lutte, de jujutsu et de judo. Il fera venir les premiers experts de judo en Europe pour enseigner dans sa salle, ainsi que Pierre Vigny, un spécialiste français de la canne. Edward William Barton-Wright est mort en 1951.

Anecdote littéraire[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », etc., peuvent être inopportunes dans les articles (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.

L'écrivain Arthur Conan Doyle fera de Sherlock Holmes un pratiquant de "baritsu" (cf. la nouvelle La Maison vide dans le recueil Le retour de Sherlock Holmes).

Source[modifier | modifier le code]

  • The Ecclectic Art of Bartitsu," Journal of Asian Martial Arts, 8:2 (1999)

Références externes[modifier | modifier le code]