Edward Turnour (6e comte Winterton)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Edward Turnour (homonymie).

Edward Turnour
Illustration.
Fonctions
Chancelier du duché de Lancastre
Premier ministre Neville Chamberlain
Prédécesseur Sir John Davidson
Successeur William Morrison
Député à la Chambre des communes
Circonscription Horsham (1904-1918 & 1945-1951), Horsham et Worthing (1918-1945)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Londres
Date de décès
Nationalité britannique
Parti politique Parti conservateur

Edward Turnour, 6e comte Winterton, né le à Londres et mort le [1], est un homme politique britannique. Durant sa longue carrière parlementaire de quarante-sept ans, il est benjamin de la Chambre des Communes puis doyen de la Chambre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Caricature datant de 1908.

Il est l'unique enfant d'Edward Turnour, comte de la pairie d'Irlande. Il est l'arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-petit-fils de Sir Edward Turnour, juge et homme politique anglais influent du XVIIe siècle. Il est éduqué à Eton College, et entre rapidement en politique : Sous l'étiquette du Parti conservateur, il est élu en 1904 député de Horsham (circonscription dans le Sussex) à la Chambre des communes. Âgé de vingt-et-un ans, il est alors le plus jeune député à la Chambre. En 1907, à la mort de son père, il hérite du titre de comte Winterton. Cela ne l'empêche toutefois pas de conserver son siège à la Chambre des communes, car le titre relève de la pairie d'Irlande et non de la pairie du Royaume-Uni (ce qui l'aurait contraint de siéger à la Chambre des lords). Durant la Première Guerre mondiale, il prend part à la bataille de Gallipoli en 1915 puis prend part à la révolte arabe de 1916-1918, soulèvement soutenu par le Royaume-Uni contre l'Empire ottoman[2],[1].

En 1922 il est nommé sous-secrétaire d'État à l'Inde, poste qu'il conservera jusqu'en 1929, avec une interruption en 1924 lorsque les travaillistes sont brièvement au pouvoir sous Ramsay MacDonald. En 1924 il est fait membre du Conseil privé. En 1937, le Premier ministre Neville Chamberlain le nomme chancelier du duché de Lancastre, qui est une fonction de ministre sans portefeuille. Jugé peu efficace, il est transféré brièvement en 1939 au poste de Trésorier-payeur général, avant de devoir quitter le gouvernement. Il poursuit une carrière de député d'arrière-ban, devenant en 1945 doyen de la Chambre des communes, où il siège alors depuis plus longtemps (sans interruption) que tout autre député en exercice. Il ne se représente pas aux élections de 1951, quittant donc la Chambre des communes, mais en 1952 il est fait baron Turnour de Shillinglee, titre créé pour lui dans la pairie du Royaume-Uni. Il siège à la Chambre des lords jusqu'à sa mort, sans descendance, en 1962[1],[3].

Références[modifier | modifier le code]