Edward Thomas Copson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un mathématicien
Cet article est une ébauche concernant un mathématicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Edward Thomas Copson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
St AndrewsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de

Edward Thomas Copson ( à Coventry, Angleterre - à St Andrews, Écosse) est un mathématicien britannique qui a beaucoup contribué au développement des mathématiques à l'université de St Andrews.

Biographie[modifier | modifier le code]

Copson fut élève à la King Henry VIII School (en) de Coventry puis étudiant au St John's College d'Oxford. Edmund Whittaker l'employa comme assistant à l'université d'Édimbourg, où il passa ensuite son doctorat en sciences[1] et fut élu Fellow de la Société royale d'Édimbourg[2].

Il épousa Beatrice, la fille aînée de Whittaker[3], et quitta Édimbourg pour un poste à l'université de St Andrews, comme Regius Professor of Mathematics (en) de 1950[2] à 1969 puis directeur de la faculté des sciences et enfin directeur du United College (l'un des deux « collèges » de cette université). Il contribua à faire construire le nouveau bâtiment de l'institut de mathématiques de l'université.

En 1942, la Société royale d'Édimbourg lui décerna la médaille Keith pour ses recherches en mathématiques[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Le premier domaine de recherches de Copson fut l'analyse (développements asymptotiques, équations différentielles et intégrales…) et ses applications à des problèmes de physique théorique. Son premier ouvrage, The Theory of Functions of a Complex Variable, publié en 1935, eut beaucoup de succès aux États-Unis[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Asymptotic Expansions
  • Metric Spaces
  • Partial Differential Equations
  • The Theory of Functions of a Complex Variable

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Edward Thomas Copson » (voir la liste des auteurs).

  1. a et b (en) John J. O'Connor et Edmund F. Robertson, « Edward Thomas Copson », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).
  2. a, b et c (en) John J. O'Connor et Edmund F. Robertson, « E T Copson appointed Regius professor at St Andrews », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).
  3. (en) LMS Newsletter, § « Whittaker and Watson ».

Liens externes[modifier | modifier le code]